À toi, mon bébé allergique

little baby cry in mother's arms

À toi, mon bébé allergique,

Pardonne-moi mon bébé si je n’ai pas su reconnaître tes pleurs;
Pardonne-moi mon bébé car je n’imaginais pas qu’en te nourrissant je te faisais du mal.

Certains me disaient que tu avais des coliques ou même que tu faisais des caprices. Mais moi je sentais qu’il y avait autre chose car tu passais des nuits et des journées à pleurer.

Un jour le verdict est tombé : mon bébé tu étais en souffrance à cause d’allergies alimentaires.
Pardonne-moi si d’abord j’ai paniqué car tout notre monde allait changer. Et puis on m’a expliqué et là, des mots dont je n’avais pas l’habitude se sont installés dans notre quotidien : éviction, allergies croisées, intolérance, choc…

Jour après jour, j’ai tout fait pour te protéger en sachant que la moindre erreur aurait des conséquences.
Quand on était invités, il fallait tout vérifier, quand on allait au restaurant, on répétait à plusieurs reprises les aliments interdits.

Et puis, tu as grandi et quand je t’ai déposé à la garderie pour la première fois, mon cœur était lourd.
J’avais peur qu’ils fassent une erreur, mais j’essayais de te cacher mes angoisses.

J’aime tes allergies autant que je les déteste car elles ont fait de toi un être responsable bien avant l’âge.
Tu ne savais pas encore lire que tu demandais toujours aux adultes de vérifier les ingrédients de tes repas.
Tu n’as jamais montré de déception quant aux anniversaires où tu ne pouvais pas avoir du gâteau.

À toi, mon bébé allergique,
Tu as toujours tout accepté sans te plaindre et nous avons parcouru beaucoup de chemin ensemble.
Je suis fière de nous, je suis fière de toi.

Crédit : SmartPhotoLab/Shutterstock.com
Mama Potia
MAMA POTIA

Une réflexion sur “À toi, mon bébé allergique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *