N’aie pas honte de prendre ta petite pilule miracle

depressed woman with pills

Dans un moment très inconfortable pour ne pas dire invivable de ta vie est arrivée une petite pilule miracle. Celle qui t’a sauvée, ton équilibre. Mais ta vision d’elle n’a pas été toujours été celle-là.

Au début, tu ne voulais pas la prendre. Tu n’avais pas envie d’avoir besoin d’elle pour survivre dans cette société où le rythme de vie qui t’était imposé brouillait tes pensées. Tu n’avais pas envie que ton bonheur dépende de cette chose extérieure. Tu craignais que cela t’éteigne et que tu ne deviennes plus que l’ombre de toi-même.

Mais après avoir essayé la méditation, l’entraînement, l’hypnose et tous les trucs censés calmer ton anxiété, le mal-être physique et mental t’envahissait toujours, tu n’allais pas mieux et tu stagnais au lieu d’avancer.

Ton médecin, cette perle qui t’a dit que tu avais essayé tout ce qui était en ton pouvoir avant d’en arriver là, est parvenu te faire à l’idée de cette petite pilule. À contrecœur, tu as abdiqué et tu l’as finalement prise. Un peu dans les vapes au début, tu avais plus ou moins confiance en ce produit qu’on te proposait sur un plateau d’argent en disant qu’il allait régler une partie de tes problèmes.

Mais quelques semaines plus tard, tu as réalisé que tu t’étais trompée.

Tu t’es peu à peu sentie revivre et tu t’es aperçue qu’avant tu survivais, tu ne profitais de rien.

Tu t’es mise à vivre le moment présent sans plus être dans ce flot de pensées concernant le futur; tu étais enfin dans le ici et le maintenant.

Tu n’avais plus mal au cœur tout le temps. Tu n’avais plus de palpitations, de sueurs, tu n’étais plus prisonnière de ton for intérieur.

Avoir su ce que cela faisait, tu aurais pris ta pilule miracle bien avant. Tu es maintenant celle que tu as envie d’être et tu ne t’embrouilles plus dans tes pensées au point d’être incapable de vivre le moment présent. Tu peux profiter pleinement de tes idées, de tes émotions, des moments importants de ta vie, de tes enfants, de ton couple, de ta famille et de ta vie au grand complet. Tu profites de qui tu es vraiment et ton entourage aussi.

Tu réalises que s’il n’y a aucun mal à prendre de la médication pour l’hypertension, pour le diabète, pour la thyroïde, pour le cœur etc. , il n’y a pas non plus de mal à en prendre pour gérer le cortisol et les substances chimiques de ton cerveau pour bien aller physiquement et mentalement.

Ta petite pilule miracle ne fera peut-être pas partie de ta vie tout le temps, mais tu n’as plus aucun jugement envers elle. Tu l’acceptes et ce, tant que tu en auras besoin. Tu t’es finalement retrouvée grâce à elle sur ton chemin. Elle quittera peut-être ta route ou pas, seule toi en décideras, mais n’aie plus jamais honte d’elle. N’aie plus jamais honte d’être toi-même avec et en partie grâce à elle.

Crédit : Monkey Business Images/Shutterstock.com
Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *