À toi, mon bébé qui entrera bientôt en maternelle

little girl going to school

À toi, mon bébé qui entrera bientôt en maternelle pour rejoindre les grands, sache qu’à mes yeux tu resteras mon bébé d’amour encore un certain temps.

À toi, mon bébé que je prends plaisir à bercer dans mes bras plusieurs fois par jour, sache que je serai toujours là pour te réconforter et te câliner lorsque tu en auras besoin au retour de l’école.

À toi, mon bébé maintenant enfant, sache que le temps est passé beaucoup trop vite et que je me rappelle encore parfaitement ta petite frimousse le jour de ta naissance.

À toi, mon bébé à qui je lis des histoires sur l’école maternelle depuis plusieurs semaines pour t’y familiariser, sache que cela me permet aussi de me préparer à cette nouvelle étape.

À toi, mon bébé qui demande à faire tout seul pour se déshabiller ou aller à la toilette, sache que tes progrès m’épatent chaque fois que tu gagnes davantage en autonomie.

À toi, mon bébé qui me pose des questions sur les jeux qu’il y aura en classe, rassure-toi, il y en aura suffisamment pour t’amuser toute la journée.

À toi, mon bébé qui aime passer devant ta future école en s’exclamant que ce sera ton école et que tu y seras bientôt, sache que je me réjouis de t’y emmener même si j’ai eu un peu le cœur serré.

À toi, mon bébé qui parle de l’école chaque jour avec tant d’enthousiasme, sache que cela me rassure et me donne confiance que tu t’y sentiras bien.

À toi, mon bébé que j’amène à la garderie pour la dernière fois, sache que cela me fait un choc de savoir que tu y es depuis déjà bien longtemps alors que je me rappelle si bien les premiers jours de familiarisation.

À toi, mon bébé tout fier d’apporter un petit cadeau aux éducatrices que tu quitteras bientôt, sache que ta présence va leur manquer et qu’elles sont épatées par tout le chemin parcouru.

À toi, mon bébé qui se prépare et met sa belle tenue en ce premier jour d’école, sache que de te voir si content me rend émue.

À toi, mon bébé qui tient ma main pour rencontrer ton professeur, n’aie pas peur; il prendra soin de toi comme l’ont fait les éducatrices que tu aimais tant.

À toi, mon bébé qui, après un gros câlin et un bisou, rejoint les autres enfants dans la classe, sache que je suis fière de celui que tu deviens et que le monde est à ta portée.

Bonne rentrée.

Crédit : Inna Reznik/Shutterstock.com
Jodie Langohr
JODIE LANGOHR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *