Si je devais mourir demain, voici ce que j’aimerais que tu saches

mother and daughter outdoor

Mon bébé, mon amour, mon enfant qui grandit trop vite,

Si je devais mourir demain, je veux que tu saches que tu as été aimé. De la seconde où j’ai appris ton existence jusqu’à celle où j’ai poussé mon dernier souffle, rien n’a jamais eu plus d’importance que ton sourire, la mélodie de ton rire et ta petite main dans la mienne.

Si je devais mourir demain, je veux que tu poursuives ta route en écoutant ton cœur comme tu sais déjà si bien le faire. Le mien aurait sans doute pu te guider, c’est vrai, mais le tien en sait beaucoup plus sur toi que je ne le saurai jamais et tu peux lui faire confiance.

Si je devais mourir demain, j’aimerais que tu t’appuies sur les gens qui t’entourent. Ton père, tes grands-parents et tes amis forment une équipe qui t’aime et te défendra toujours envers et contre tous; ne sous-estime surtout pas leur amour.

Si je devais mourir demain, j’aimerais que tu n’oublies jamais ta valeur même si je ne suis plus là pour te la rappeler. Tu es un enfant exceptionnel et tu seras un merveilleux adulte. Le monde est à ta portée et ne laisse rien ni personne te faire croire le contraire.

Si je devais mourir demain, mon cœur qui ne battrait pourtant plus succomberait une deuxième et dernière fois à l’idée d’être à jamais séparée de toi et de ne plus pouvoir guider tes pas, mais je ne doute pas que tu saurais tracer ton chemin.

Si je devais mourir demain, plutôt que de te rappeler mon départ, j’aimerais que tu te rappelles la fierté qui brillait dans mes yeux toutes les fois où je t’ai regardé, l’amour avec lequel je caressais tes cheveux une fois la nuit tombée et la douceur de ma voix qui te racontait tes histoires préférées.

Si je devais mourir demain, plutôt que de pleurer mon absence, j’aimerais que tu te souviennes de nos après-midis à la piscine, de toutes ces soirées cinéma que nous avons passées blottis l’un contre l’autre, de ces centaines de fois où j’ai applaudi tes petits exploits au parc et des fondues au chocolat que nous avons mangées les yeux brillants jusqu’à plus faim.

Si je devais mourir demain, je veux que tu saches que mon amour pour toi vivra toujours, peu importe l’endroit où je me trouve, parce qu’il est bien que trop grand et bien que trop fort pour risquer de s’éteindre avant la fin des temps.

Si je devais mourir demain, plutôt que de regretter que je ne sois plus là, j’aimerais que tu sois heureux de te rappeler que je l’ai été et que je vivrai à jamais dans ton coeur auquel je m’accrocherai coûte que coûte jusqu’à ton dernier souffle.

Crédit : Kate.Danyliuk/Shutterstock.com
logo parfaite maman cinglante

3 thoughts on “Si je devais mourir demain, voici ce que j’aimerais que tu saches

  1. gisele paradis Répondre

    tres touchant et vraie super de beaux texte sa nous fait réflichir merci Stef je t aime xxx

  2. […] Mon bébé, mon amour, mon enfant qui grandit trop vite, Si je devais mourir demain, je veux que tu ... https://allaux.com/si-je-devais-mourir-demain-voici-ce-que-jaimerais-que-tu-saches
  3. Fanny Répondre

    Bonjour, sur votre site, les lettres publiées ont les mots que j’aimerais sortir a mes enfants, les lettres sont pleines d’émotions d’où j’en ai les lames aux yeux..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *