Je suis maman et merci de ne pas me dire ce que je devrais faire

annoyed mother

Depuis que je suis mère, tant de gens prétendent savoir ce que je devrais faire que mes oreilles bourdonnent encore parfois le soir quand j’essaie de m’endormir après avoir couché les enfants. Ceci étant, note bien ceci.

Je suis maman et merci de ne pas me dire que je devrais faire la vaisselle parce que c’est le bordel.

Peut-être que je n’ai pas fait la vaisselle aujourd’hui, mais savais-tu que je la fais normalement au minimum deux à trois fois par jour car j’ai trois repas à cuisiner pour une famille complète trois cent soixante-cinq jours par année ? Aujourd’hui, j’ai exceptionnellement décidé de relaxer pendant la sieste du plus jeune plutôt que de courir comme une poule pas de tête pour ramasser le comptoir; est-ce possible de le faire sans recevoir une pluie de reproches ?

Je suis maman et merci de ne pas me dire de cuisiner plus santé parce que c’est important.

Oui, ce soir c’était soirée pizza mais hier et toute la semaine précédente, c’est avec le guide alimentaire en personne que j’ai préparé tous les repas. Évidemment, comme tu ne vis pas avec nous, il se peut que tu l’ignores comme tu ignores probablement que je fais tout ce que je peux au quotidien pour ma famille, mais que ces soirées où on se permet un passe-droit me font autant plaisir qu’elles plaisent à mes enfants.

Je suis maman et merci de ne pas me dire que je devrais dire “non” à mon enfant quand il lance des objets par terre.

J’ai décidé d’élever mon enfant dans la bienveillance. Cela ne veut pas dire que je le laisse faire ce qu’il veut mais simplement que j’accepte qu’à à peine neuf mois, il ne comprenne pas la signification du mot non ni même pourquoi il lance des objets sur le sol. Tu peux tout à fait faire les choses autrement avec tes enfants, mais merci de respecter la façon dont j’élève le mien.

Je suis maman et merci de ne pas me dire que je devrais faire du lavage sous prétexte que le panier de lavage est plein.

Pour ton information, ça fait déjà quatre brassées que je fais depuis six heures ce matin. Ce n’est pas parce que mon panier à lavage est plein au moment où tu l’aperçois qu’il n’a pas été vidé depuis le début de la journée; bienvenue dans la vie d’une famille nombreuse.

Parfois, les mots blessent et depuis que je suis maman je suis plus sensible à ce que les gens disent car je veux être la meilleure mère du monde pour mes enfants. Chaque fois qu’on me dit ce que je devrais faire, je me remets en question, je doute de moi-même et je me demande ce que je pourrais faire de plus alors que j’en fais déjà plus qu’assez. Au bout de tous ces doutes et ces commentaires, quand je me couche le soir, ma tête est un tourbillon sans fin.

Si seulement tu pouvais garder tes commentaires non constructifs pour toi, peut-être que j’arriverais à me reposer un peu.

Crédit : wassiliy-architect/Shutterstock.com
India Goulet
INDIA GOULET

2 thoughts on “Je suis maman et merci de ne pas me dire ce que je devrais faire

  1. MARTIN-JAMELIN Répondre

    Merci pour ce texte !!! Ça fait du bien ! Je suis, complètement, d’accord avec vous.
    Les gens ne peuvent pas s’empêcher de critiquer, de donner des conseils ou de juger lorsque tu as un enfant et encore pire quand c’est le 1er.
    Alors que toi, tu essaies de faire au mieux avec l’évolution des générations mais également celle du développement personnel. Et surtout tu souhaites éviter certaines choses par lesquelles tu es passée à ton enfant.
    J’en peux plus…

  2. […] Depuis que je suis mère, tant de gens prétendent savoir ce que je devrais faire que mes oreilles b... https://allaux.com/je-suis-maman-et-merci-de-ne-pas-me-dire-ce-que-je-devrais-faire-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *