À toutes les mamans qui ont eu une enfance difficile

sad little girl

À toi, petite maman qui a des souvenirs d’enfance sombres ancrés dans ta mémoire;

À toi qui as souffert de ton enfance par le passé et qui en souffres peut-être encore toujours malgré toutes ces années qui ont défilé depuis;

À toi qui t’es juré sur ta propre vie de ne jamais reproduire les mêmes erreurs et de ne jamais infliger ce que tu as subi à tes propres enfants;

Même si la vie n’est pas toujours douce et que les défis sont nombreux, sois fière de trouver le courage d’affronter tes propres fêlures, d’accepter qu’elles feront partie de toi à tout jamais et de t’en servir pour répandre plus d’amour autour de toi.

Sois fière de toute la bienveillance dont tu parviens à faire preuve envers toi-même et tes petits, qu’il s’agisse d’un baiser, d’un encouragement, d’une consolation ou d’un fou rire.

Sois fière de ta capacité à te remettre en question, à assumer tes propres erreurs et à avoir le cran de demander sincèrement pardon à tes enfants.

Sois fière de ton sens de l’écoute et de l’attention que tu déploies pour tes enfants parce qu’en y pensant bien, qu’existe-t-il de plus grand que ce dévouement à l’autre quand il nous a cruellement fait défaut?

Sois fière du courage dont tu fais preuve à chaque question sensible de tes enfants sur ta propre enfance. Sais-tu à quel point tu leur rends service à chaque fois que tu leur dis la vérité et que tu accueilles tes propres émotions ?

Sois fière d’aborder la parentalité sans modèle, avec une dose plus grande d’appréhension et de craintes que la plupart des autres parents; tu ne le réalises peut-être pas aujourd’hui, mais tu amorces une nouvelle génération avec moins de pots cassés, moins de secrets et plus d’empathie.

À toi qui as vécu ces vides et ces violences silencieuses, verbales ou physiques étant enfant, sache que tu incarnes l’optimisme à l’état pur. Tu es de ces superhéros qui agissent dans l’ombre, mais qui méritent le plus grand des respects.

Si parfois tu te sens épuisée de lutter contre le passé qui tente de reprendre sa place bien malgré toi, si parfois tu éprouves de la culpabilité ou que tu te sens découragée, rappelle-toi que tu n’as pas moins le droit à l’erreur que tout autre parent. Alors s’il te plaît, sois indulgente envers toi-même.

Et lorsque tu te mets à douter de toi ou de ta façon d’agir, rappelle-toi que tu peux avoir confiance en toi, qu’un jour tes enfants te diront merci et tu en feras autant car leur venue au monde vous aura permis de panser tes blessures ensemble et de faire de toi une mère merveilleuse dans l’amour, l’empathie et la solidarité.

Crédit : altanaka/Shutterstock.com
Margaux Quoniam
MARGAUX QUONIAM

17 thoughts on “À toutes les mamans qui ont eu une enfance difficile

  1. […] À toi, petite maman qui a des souvenirs d’enfance sombres ancrés dans ta mémoire; À toi qui as... https://allaux.com/a-toutes-les-mamans-qui-ont-eu-une-enfance-difficile-2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *