Voici ce que je veux que ma fille sache sur le sexe

couple in bed

Ma fille,

J’ai vécu mon enfance, mon adolescence et le début de ma vie adulte dans un monde stéréotypé et genré où la femme était trop souvent considérée comme un objet sexuel sans même s’en rendre compte. Cette façon d’entrevoir le sexe a marqué la façon dont je perçois mon corps, les hommes et la sexualité. Parce que je veux plus et mieux pour toi, voici ce que j’aurais aimé  que mes parents me disent et que l’on m’explique dans les cours d’éducation à la sexualité quand j’avais ton âge.

C’est à travers ton propre regard que tu dois te trouver belle.

Les magazines, les réseaux sociaux et même les téléséries que tu écoutes sur Netflix te renvoient l’image d’adolescentes et de femmes au physique parfait auxquelles tu n’arrives pas à d’identifier; c’est bien normal parce que lesdits modèles représentent à peine 5% de la totalité des femmes qui vivent sur cette planète pendant que les quatre-vingt-quinze autres pourcents font des pieds et des mains pour leur ressembler. Tu peux tout à fait vouloir perdre du poids. Tu peux tout à fait vouloir de plus gros seins. Tu peux tout à fait vouloir de plus petites cuisses. Mais assure-toi de faire des choix dans l’idée d’être belle à TES yeux et non pas au yeux de la société. Et permets-moi d’ajouter que tu as tout à gagner à te trouver merveilleuse telle que tu es. À quoi bon vouloir ressembler à tout le monde ou avoir l’air de quelqu’un d’autre ?

Tu ne “dois” pas faire l’amour.

Au-delà du consentement dont on parle heureusement de plus en plus, il faut que tu comprennes que ce n’est pas “ton devoir” de faire l’amour avec ton chum. Les hommes ont bien souvent une libido plus élevée que les femmes, mais le besoin de sexe de la personne avec qui tu partages ta vie ne doit en aucun cas reposer sur tes épaules. Nous ne sommes plus à l’époque du clergé qui martelait aux femmes qu’elles devaient faire leur devoir; rien ni personne ne t’oblige à coucher avec ton chum si tu n’en as pas envie même si ça fait longtemps, même si tu crois “qu’il est dû”, même si tu penses que ça rendrait votre relation plus douce, même si ça fait un mois que vous n’avez rien fait. Il n’existe aucune autre bonne raison de faire l’amour que d’en avoir envie.

Tu ne “dois” pas faire certaines choses pour plaire à un homme.

Si un homme tente de te convaincre de faire quelque chose qui ne te tente pas au lit sous prétexte que “les autres les filles le font” ou que “c’est ce que tout le monde fait”, ne plie pas. Il n’y aucun manuel concernant la sexualité et ses pratiques : chacun est libre de faire ce qui lui plaît et il n’y a aucune procédure à suivre. Un nombre incalculable de femmes font des fellations même si ça leur lève le coeur en pensant qu’elles n’ont pas le choix et un nombre tout aussi grand s’adonnent à des pratiques et des positions sexuelles qui ne leur plaisent pas. Ne fais jamais rien dont tu n’as pas envie. Jamais.

Ton plaisir est primordial et aussi important que celui de ton partenaire.

Tu peux tout à fait avoir envie de donner du plaisir à ton partenaire. Mais contrairement à ce que plusieurs personnes semblent croire, ce qui devrait marquer la finalité d’une relation sexuelle n’est pas l’éjaculation, mais la satisfaction de tout le monde. Ceci étant dit, n’oublie jamais que ton plaisir est aussi important que celui de l’autre, n’aie pas peur de lui rappeler s’il l’oublie et laisse tomber celui ou ceux qui ne le comprendront pas.

Ce n’est pas normal d’avoir mal en faisant l’amour.

Si tu souffres, même juste un peu, arrête tout. Un nombre incalculable de femmes souffrent en silence pour éviter de décevoir leur chum en se disant que de toute façon, il “aura bientôt fini” et ça ne fait aucun sens. À aucun autre moment dans la vie, on tolère d’être blessé par quelqu’un; pourquoi est-ce que ce serait acceptable en faisant l’amour ?

Qu’on l’accepte ou non, notre conception du sexe est encore aujourd’hui teintée par de vieux principes catholiques bidons qui méritent non seulement d’être mis à la poubelle mais brûlés pour que les femmes s’épanouissent enfin dans leur sexualité. Si tu ne devais retenir qu’une seule chose qui permettra au vent de tourner, c’est que le sexe est un jeu dont chacun définit les règles dans le respect de l’autre et dont l’objectif est d’avoir du plaisir, peu importe son sexe. Et si le plaisir n’est pas au rendez-vous ou qu’il cesse de l’être en cours de route, c’est qu’il est temps de mettre fin à la partie.

Crédit : DavideAngelini/Shutterstock.com
logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *