Maman et papa, ne laissez pas votre séparation me briser

family divorce

Maman, papa,

Je ne suis qu’un enfant et je ne comprends pas ce qui se passe. Ça fait des mois que je vous entends crier. Je ne comprends pas tout ce que vous dites, mais je vois le visage rouge de colère de papa et maman qui pleure. Ce matin, vous m’avez expliqué que j’aurai maintenant deux maisons et que je ne pourrai plus vous voir tous les deux en même temps. Si les crises peuvent arrêter, je suis bien prêt à avoir deux maisons car lorsque vous vous disputez, j’ai toujours peur d’en être la cause et j’ai souvent l’impression que si je n’étais pas là, vous seriez heureux.

Papa, quand je serai chez toi, ne dis pas que tout ce que maman veut est une pension pour sortir avec ses amies. Ne me dis pas que maman est folle et que tu n’aurais pas dû lui faire d’enfant. Ne dis pas devant moi que tu la détestes, parce qu’à moi ,ça me fait de la peine. Profite plutôt des moments que tu passes avec moi. Prenons le temps de nous amuser et de planifier des moments de qualité parce que ce qui se passe entre toi et maman ne me regarde pas. Je ne suis qu’un enfant et tout ce que je veux, c’est de te voir car quand je suis chez maman, tu me manques et j’ai hâte de te retrouver pour passer de bons moments avec toi.

Maman, quand je serai chez toi, n’insulte pas papa devant moi. Ne le dénigre pas et ne dis pas qu’il est un mauvais père. Ne me dis pas qu’il ne se soucie pas de moi et qu’il préfère ses amis à moi parce que ça me blesse. Prends-moi plutôt dans tes bras et caresse mes cheveux en me disant que tu m’aimes. Prépare-moi tes si bons repas qui me réconfortent et raconte-moi une histoire avant de dormir. Réveille-moi avec des milliers de baisers comme tu avais l’habitude de le faire et répète-moi combien tu m’aimes et que tu es fière d’être ma maman.

Maman et papa, ne m’impliquez pas dans vos chicanes d’adultes. Peu importe la raison de votre séparation, peu importe la bonne ou la mauvaise communication entre vous, ne me dites pas des choses méchantes sur l’autre. Ne me dites pas que je ne devrais pas aimer mon autre parent parce que même si vous êtes séparés, vous resterez à jamais ma maman et mon papa. Même si vous ne vous aimez plus, moi, j’ai le droit de vous aimer tous les deux J’ai le droit de passer de bons moments avec chacun d’entre vous et de m’ennuyer de vous.

Maman, papa , vous n’avez peut-être pas réussi votre couple, mais vous avez choisi de fonder une famille et je ne mérite pas de souffrir de votre séparation, car je vous aimes tous les deux. Alors à défaut d’avoir su sauver votre relation, prenez le temps de réussir votre séparation et de sauver la famille pour moi.

Crédit : fizkes/Shutterstock.com
Katry Gagné
KATRY GAGNÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *