Je suis éducatrice et j’ai l’impression d’avoir le métier le plus payant du monde

teacher at daycare

Je suis éducatrice et voici tous les moments où j’ai l’impression d’avoir le métier le plus payant du monde.

Lorsque j’arrive au travail, que je vois les yeux de mes cocos s’illuminer à la simple vue de ma présence et qu’ils accourent pour me raconter leur week-end de façon imagée.

Quand ce petit trésor qui avait de la difficulté avec l’habillement vient me voir avec la plus grande fierté en me disant qu’il a réussi à s’habiller seul avec les conseils que je lui ai donnés.

Lorsque je réalises que ces petites mains qui étaient pourtant incapables de tenir un crayon en début d’année peuvent maintenant découper, tracer, coller et manipuler de petits objets avec une facilité déconcertante.

Je suis éducatrice et voici tous les moments où j’ai l’impression d’avoir le métier le plus payant du monde.

Lorsque j’observe deux amis qui se querellent, que je les vois mettre en pratique ce que nous travaillons depuis le début de l’année et qu’ils réussissent à trouver une solution sans que je doive intervenir.

Ce moment où je vois un coco avec qui je travaille fort depuis plusieurs mois pour l’aider dans la gestion de ses émotions qui s’approche de moi pour me dire que son petit volcan va exploser et qu’il a besoin d’un moment calme.

Quand un parent m’envoie une photo de son enfant durant le week-end pour me dire que celui-ci voulait ABSOLUMENT me montrer sa prestation de notre chanson du mois qu’il connaît par cœur et qu’il chante en boucle.

Je suis éducatrice et voici tous les moments où j’ai l’impression d’avoir le métier le plus payant du monde.

Lorsque ce parent prend le temps de me remercier pour le travail que je fais auprès de son enfant et qu’il me dit qu’il se sent en confiance, sachant que son enfant est aimé et respecté et je sens que je fais une différence dans la vie de cette famille.

Lorsque, finalement, je dis au revoir à ces petites personnes avec qui j’ai partagé mon quotidien durant toute une année.

Lorsque je regarde le chemin parcouru avec eux, tout ce qu’ils ont appris et que je réalise l’évolution qu’ils ont faite dans toutes les sphères de leur développement.

Quand je me remémore toutes ces peines que j’ai réconfortées, ces petits bobos que j’ai nettoyés, ces gros câlins et ces « je t’aime » par milliers.

Je suis éducatrice et j’ai l’impression d’avoir le métier le plus payant du monde à tous ces moments et plus encore lorsque je referme la porte derrière moi avec des larmes de fierté sur mes joues en me disant que j’ai, à ma façon, changé le monde, un enfant à la fois.

Crédit : Kzenon/Shutterstock.com
Marie-Danielle Jacques
MARIE-DANIELLE JACQUES

2 thoughts on “Je suis éducatrice et j’ai l’impression d’avoir le métier le plus payant du monde

  1. Marnie Répondre

    Merci pour ces mots qui démontrent bien que les gens passionnés par leur travail peuvent être partout et de rassurer ceux et celles qui (comme moi) ont peur ques des éducateur.trice.s traitent leurs enfants comme des numéros.

  2. Caroline Milhomme Répondre

    Bonsoir madame Jacques,
    Je suis directrice et j’apprécirais avoir 26 éducatrices tel que vous.
    Malheureusement certaines personne ont perdues de vue la raison pour laquelle elles ont choisies cette profession. Je ne dis pas qu’il faut accepter le maigre salaire reçu pour ces gestes gratifiants, ce 4 jours semaines, ces heures pédagogiques dégagées, ce soutien pédagogique, ces 8 congés de maladie, ces 13 fériés. Tout est mérite, même un meilleur salaire horaire. Mais de lire vos réussites me réconforte et m’assure qu’il ya encore des professionnelles qui savent pourquoi elles sont a cette place.
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *