À toi, petite maman qui allaite

mother breastfeed

À toi, petite maman qui allaite ton enfant malgré toutes les embûches que cela peut représenter, sache que tu peux être fière de toi.

À toi, petite maman pour qui les premières semaines d’allaitement sont compliquées, sois patiente, bébé s’habituera petit à petit et vous trouverez votre rythme.

À toi, petite maman qui devient transparente pour les autres une fois bébé au sein, sache que ce ne sera pas ainsi avec tout le monde, et surtout garde confiance en toi.

À toi, petite maman pour qui les montées de lait sont douloureuses, rappelle-toi que c’est temporaire et que bébé est là pour te soulager.

À toi, petite maman qui souffre de crevasses douloureuses, sache que tu es courageuse de persévérer et d’essayer d’autres alternatives.

À toi, petite maman qui subit les demandes à répétition pour que tu allaites dans une autre pièce, sache que personne ne devrait de faire une telle demande et je comprends ta colère.

À toi, petite maman qui passe des heures avec bébé au sein pour l’endormir paisiblement, profite de ces moments de calme pour te détendre et te recentrer.

À toi, petite maman qui se réveille entre les tétées nocturnes avec les seins débordant et des engorgements douloureux, sache que ça va passer.

À toi, petite maman qui allaite dans un lieu public sous le regard désapprobateur des passants, du mieux que tu peux, ignore-les et porte ton attention sur bébé.

À toi, petite maman qui continue d’allaiter malgré la fatigue et l’énergie que cela te demande, essaie si possible de dormir pendant les siestes de bébé pour te reposer.

À toi, petite maman qui endort ton petit au sein malgré les reproches du pédiatre, sache qu’il existe d’autres professionnels en accord avec ta façon de faire.

À toi, petite maman qui continue l’allaitement malgré la reprise du boulot, sache que le tire-lait sera dorénavant ton meilleur ami.

À toi, petite maman qui allaite à la table du restaurant, sache que tu as aussi le droit de manger un repas chaud.

À toi, petite maman qui maintient l’allaitement après les six mois de bébé, rassure-toi, même si les critiques fusent, elles n’impactent pas le bonheur partagé avec bébé lors des tétées.

À toi, petite maman qui poursuit l’allaitement malgré une nouvelle grossesse, sache que tu es la mieux placée pour évaluer cette décision et tu peux te faire confiance.

À toi, petite maman qui a allaité bébé, sache que tu peux être fière de toi, et cela peu importe la durée et peu importe les raisons qui mèneront à la fin de ton allaitement.

Crédit : Marko Zamrznuti tonovi/Shutterstock.com
Jodie Langohr
JODIE LANGOHR

Une réflexion sur “À toi, petite maman qui allaite

  1. LEKOUGUIE Répondre

    😍😍😍😍😍 MA douleur due à l’engorgement mammaire vient d’être soulagée après la lecture de ce texte. C’est réconfortant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *