Rappelle-toi, maman

mother with tired baby in rocking chair

Quand les nuits sont difficiles, quand tu ne sais plus où donner de la tête et quand tu trouves que le temps passe trop vite, rappelle-toi la journée où tu m’as conçu.

Rappelle-toi les moments où je nageais paisiblement à l’intérieur de toi.

Rappelle-toi le jour où je suis sorti de ton corps dans une intensité que tu n’avais jamais connue.

Rappelle-toi la première fois que tu as posé les yeux sur moi.

Rappelle-toi mes pleurs qui t’appelaient.

Rappelle-toi la douceur de mon petit dos, couvert d’un petit duvet témoignant du temps que j’avais entendu ton coeur battre de l’intérieur.

Rappelle-toi nos premiers «peau à peau».

Rappelle-toi de mes deux pieds qui tenaient en entier dans une seule de tes mains.

Rappelle-toi mon odeur quand tu enfouis ton nez dans mes petits cheveux.

Rappelle-toi mon souffle chaud quand je m’endors sur toi.

Rappelle-toi mes mains qui flattent les tiennes quand je bois ton lait.

Rappelle-toi mon magnifique sourire quand nos regards se croisent à mon réveil.

Rappelle-toi ma tête qui se dépose, lourde, au creux de ta poitrine quand tu me prends dans tes bras.

Rappelle-toi de ce petit cocon qu’on se fait la nuit,  loin des bruits, des lumières et du reste du monde. Que toi et moi.

Rappelle-toi ma curiosité.

Rappelle-toi ma détermination.

Rappelle-toi mon émerveillement pour tout, tout le temps.

Rappelle-toi que chaque jour qui passe, je grandis et tu apprends.

Rappelle-toi que, malgré la tristesse et la nostalgie d’une nouvelle étape franchie, nous avons savouré le temps passé et nous ferons de même avec le temps à venir.

Rappelle-toi le sentiment dans ton coeur quand tu me vois, comme s’il se remplissait d’une chaleureuse douceur.

Rappelle-toi, maman, à quel point nous nous aimons et nous nous aimerons pour toute la vie.

Crédit : Jelena Stanojkovic/Shutterstock.com
Marianne
MARIANNE

Une réflexion sur “Rappelle-toi, maman

  1. Emmy Répondre

    Quel magnifique texte qui met les larmes au yeux. Un bon réconfort nécessaire dans les moment difficiles. Parce que c’est notre bébé on a beau les aimer de tous nôtre cœur, il arrive parfois d’être à bout… et c’est des mots comme ceux là qu’on a besoin d’entendre pour se donne la force de continuer. ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *