À la nouvelle belle-mère de mon fils

mother hug son

À toi, la nouvelle belle-mère de mon fils,

J’espère que tu sais la chance que tu as de côtoyer mon petit prince la moitié du temps. J’espère que tu utilises à bon escient tous ces beaux moments avec lui que je ne retrouverai jamais. J’espère que tu profites des instants de sa vie desquels je suis maintenant absente. J’espère que tu es consciente de tous les efforts dont j’ai fait preuve et de toute l’énergie que j’ai utilisée les premières années de sa vie pour l’encadrer et l’aider à devenir le merveilleux petit homme qu’il est aujourd’hui.

J’espère que tu as une idée de la douleur que j’ai ressentie lorsque j’ai dû apprendre à m’en séparer pour cette garde partagée. J’espère que tu peux t’imaginer la peine qui m’envahit depuis que j’ai accepté de n’assister qu’à la moitié de sa vie et de partager son bonheur en parallèle, une semaine sur deux. J’espère que tu es consciente que mon cœur est vide lorsque mon petit est dans ta maison. J’espère que tu réalises que tu partages ce que j’ai de plus précieux au monde, et que tu as la chance de pouvoir répondre à ses besoins comme j’aimerais pouvoir le faire 100% du temps.

J’espère que tu sauras lui donner en retour au moins la moitié de tout ce qu’il a à offrir, toute cette magie qu’il a à transmettre, toute cette énergie qu’il dégage. J’espère que son rire qui résonne entre les murs de ta maison sera aussi significatif que dans la mienne, que les étoiles dans ses yeux t’apporteront autant de réconfort et que tu sauras lui donner plus que ce qu’il désire en retour. J’espère que tu ne prendras jamais mon petit être pour acquis et que tu te comptes chanceuse de l’avoir dans ta vie. J’espère que tu sais que je donnerais tout pour que l’écho de ses petits pas sur ton plancher puissent vibrer jusqu’à mes oreilles.

Maintenant que tu fais partie de sa vie, j’espère que son bonheur fera partie de tes priorités car il ne mérite rien de moins.

La maman du petit Prince

Crédit : Andrey Yurlov/Shutterstock.com
La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

8 thoughts on “À la nouvelle belle-mère de mon fils

  1. Tu peux bien être dans l’ombre Répondre

    La vrai maman d’un petit prince. Tu pourrais aussi remercier la femme qui CHOISI d’être là pour TON enfant. Qui met SA vie de côté pour TON petit prince. C’est méprisant un peu. Quand on est parent on est obligé quand on est beau parent on fait le choix.

  2. Villery Répondre

    Alors ça fait 12 ans que je suis la belle mère d un petit prince et d une princesse.
    Je leur ai donné le maximum d amour et d attention souvent, trop souvent au détriment de mon prince et ma princesse qui eux aussi ne m avaient qu à 50%.
    Quel leurre ! 12 ans après je n ai que mépris.
    Alors non la belle mère n est pas là pour eux à 50 %. C est au père de jouer ce rôle.
    La belle mère n a aucune obligation.
    Votre enfant à un père et une mère.

  3. MCCB Répondre

    Très juste mais aussi très égoïste à mon avis. Car si la maman est privée de 50% de la vie de son enfant, le papa l’est tout autant. Pour faire un enfant on est deux et la séparation ne fait pas de la maman le 100% de ce dont l’enfant à besoin. Je suis enfant de parents séparés et malgré tout l’amour que j’ai pour ma maman, j’ai ÉNORMÉMENT souffert de ne voir mon papa qu’un week-end sur deux. Cette maman se focalise sur la nouvelle femme dans la vie de son enfant plutôt que sur le bien être de celui-ci. Écrivez plutôt au père car ces belles-mères comme vous les appelez, elles, ne payent que les pots cassés de vos relations chaotiques avec vos ex.

  4. Marie Répondre

    Si tu savais comme ton texte m’a fait pleurer. Il résonne si fort en moi, il résonne avec cette partie de moi si vivante et si souffrante après près de deux ans.

  5. Opale Répondre

    Au lieu de laisser un commentaire qui pourrait devenir désobligeant tant je trouve ce texte égoïste, celui d’une mère qui n’a pas compris que donner la vie à un être ce n’est pas en faire SA chose, chaque être n’appartient qu’à lui-même et notre rôle de mère et de lui donner amour et éducation pour en faire un adulte heureux. j’ai moi-même élevé les enfants d’un autre et laissé une autre élever les miens et mon seul but a été l’épanouissement de ses enfants et des miens, et surtout ne pas utiliser l’enfant pour faire payer son ex d’avoir refait sa vie avec une autre.
    Je trouve ces deux textes positifs et tu ferai bien de t’en inspirer https://parfaitemamancinglante.com/2019/12/19/merci-a-toi-la-belle-mere-de-mes enfants/
    https://parfaitemamancinglante.com/2020/05/05/a-toi-la-belle-mere-je-tadmire/

  6. Sara Répondre

    Étant moi même belle mère, je suis horrifiée par un tel texte. J’ai choisi un homme avec la package enfant + ex, j’ai déjà beaucoup de mérite.
    La mère, elle a cassé cette famille, sa propre famille alors que je n’entende pas de mots pareil de l’ex. C’est son choix de partir, de quitter son enfant 50% de sont temps donc à elle de gérer ses propres peines. Moi j’assure pour mon homme et sa fille. Et encore quand j’ai le malheur d’éduquer un peu l’enfant (genre heure du coucher), l’ex débarque en m’engueulant.
    Honnêtement, je n’ai aucun plaisir à partager l’enfant d’une autre mais la vie est ainsi, c’est facile pour personne, mais ce sont des choix que le père et la mère ont fait ensemble donc à eux d’assumer.
    Laissez les belles mères tranquilles !

  7. Marie Répondre

    Hey….. c’est beaucoup de pression ce texte!
    Je comprends par contre chacun des mots et chacune des idées, mais j’avoue que j’aurais aimé y lire aussi un peu de reconnaissance pour ces femmes qui décident aussi de sacrifier une partie de leur vie aux enfants des autres. C’est son choix tu me diras. Tu as raison. Ca ne veut pas dire que c’est plus facile pour autant.
    Je ne peux pas ressentir la douleur que ça doit être d’être séparé de son enfant 50% du temps, mais je peux “un peu” l’imaginer. N’en demeure pas moins que ce texte, bien qu’il soit émouvant et touchant, et surtout criant de vérité, met énormément de pression sur les beaux-parents qui font eux-aussi du mieux qu’ils peuvent et qui, je le rappelle, ne vient pas non plus avec un mode d’emploi.

    1. Virginie Répondre

      Tellement juste vos mots Marie ! Cela fait 8 ans que je suis belle maman et 5 ans que je suis maman. J’ai toujours essayé de faire au mieux pour “assurer” mon rôle et donner autant aux trois enfants… Aujourd’hui c’est la mère des deux garçons, qui par jalousie retourne les enfants contre moi. Une mère qui s’est battue pour les avoir le moins possible… C’était mon choix il y a 8 ans mais loin d’imaginer qu’il serait semer d’embûches… Je ne regrette rien et rien n’est facile au quotidien, de l’éducation, au temps partagé, à l’amour porté aux 3 enfants. Comment vouloir qu’une belle mère ne soit pas aimé par ses enfants? Comment vouloir que les enfants passent de mauvais moments avec leur belle mère ? Ni à til pas mieux a faire dans sa vie que de nourrir sa colère et déverser celle ci sur une personne qui nen n’est pas responsable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *