Chéri, je t’aime plus que mon envie d’un autre bébé

father mother and kid hug

Chéri, je t’aime plus que mon envie d’un autre bébé.

Pourtant mon corps, ma tête et mon coeur me réclament un autre bébé. Mon être tout entier veut vivre de nouveau la grossesse, cajoler et prendre soin d’un autre petit-nous. Mon coeur s’imagine voir grandir un nouvel être, mais pour toi, c’est inconcevable d’ajouter un nouveau membre à notre famille et je respecte ça. Non sans peine, mais je le fais.

Chéri, je t’aime plus que mon envie d’un autre bébé.

Petite fille, mon plan de vie me destinait à être mère d’une grande famille, la table entourée d’enfants criant et jouant ensemble pour mon plus grand plaisir. Changer de plan, pour moi qui ai cette idée si claire dans ma tête depuis si longtemps, n’est pas chose facile. Je dois remodeler une partie de ce rêve pour respecter ta décision et je vais le faire. Lentement, au rythme qu’évolue mon deuil, en effaçant des chaises autour de la table, mais en conservant les rires et les joies d’enfants.

Chéri, je t’aime plus que mon envie d’un autre bébé.

Réaliser mon rêve d’être mère avec toi comme père à mes côtés est le plus beau cadeau qui m’ait été donné. Nos enfants sont ma plus grande fierté. Je ne te cacherai pas que j’aurais aimé faire davantage de doux mélanges de nous deux, mais jamais je n’envisagerai d’aller combler ce désir ailleurs. Mes enfants, c’est avec toi que je les ai eus et uniquement avec toi que je voudrais les avoir.

Chéri, je t’aime plus que mon envie d’un autre bébé.

Respecter et accepter ta décision que notre famille est complète n’est pas simple pour moi, mais je le fais. Je ne peux pas te dire à quel moment je n’aurai plus de pincement au coeur en apprenant la grossesse d’une amie ni celui où je cesserai de verser une larme en berçant un petit bébé, mais j’ose espérer que ça s’atténuera avec le temps. Entre-temps, ne prends pas ces moments de faiblesse comme un reproche, mais plutôt comme une manière pour moi de vivre mon deuil.

Chéri, je t’aime plus que mon envie d’un autre bébé.

Accepter que notre famille ne s’agrandira pas malgré mon désir d’un autre bébé est l’une des plus grandes preuves d’amour que je peux te donner. Je laisse donc aujourd’hui ce rêve de grande famille derrière moi et je suis prête à planifier le futur avec celle que j’ai bâtie avec toi.

Ce sera main dans la main que nous avancerons dans notre vie remplie de bonheur, de joie, d’amour et de compréhension.

Et surtout, chéri, n’oublie jamais que je t’aime plus que tout.

Crédit : Sergii Sobolevskyi/Shutterstock.com
Miranda Dessureault
MIRANDA DESSUREAULT

2 thoughts on “Chéri, je t’aime plus que mon envie d’un autre bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *