À toi, la nouvelle maman qui n’a pas vécu une naissance magique

sad mother baby delivery hospital

À toi, la nouvelle maman qui n’a pas vécu une naissance magique,

On t’avait promis que la naissance de ton enfant serait un moment magique. On t’avait dit que les efforts de l’accouchement seraient instantanément récompensés par l’explosion d’amour que tu ressentirais en voyant ton bébé pour la première fois. On t’avait même laissé croire que tu oublierais ta douleur dès que ton regard croiserait le sien.

Mais ce n’est pas arrivé.

C’est peut-être les trop longues heures de contractions, les complications, la césarienne d’urgence ou un départ précipité de ton trésor en néonatalité qui ont eu raison de la magie. Tu as peut-être aussi cette impression d’avoir vécu ton accouchement comme spectatrice. Peu importe la raison, il n’y a pas eu d’explosion d’amour ni de feux d’artifice.

Envahie d’une culpabilité exacerbée par les hormones, tu t’en veux. Tu te dis que tu es une mauvaise mère de ne pas ressentir cet amour indescriptible dont tout le monde parle. Tu penses même que tu n’es pas normale en versant quelques larmes tout en nourrissant tendrement ton bébé.

Tu prends tout de même bien soin de ton bébé et tu fais tout le nécessaire pour veiller à son bon développement; il manque juste cette émotion que tu attendais tellement. Celle que l’on t’avait promise et qui devait aller de soi. À la place, tu ne ressens que cette panique lorsque tu penses que les choses pourraient rester telles qu’elles sont pour toute votre vie.

À toi, la nouvelle maman qui n’a pas vécu une naissance magique,

Tu n’es pas la seule et ce que tu vis n’est pas anormal. Sois bienveillante envers toi. Tu es une bonne maman, magie ou pas. Ne perds pas ton temps et ton énergie à te culpabiliser pour des émotions que tu n’arrives pas à décrire.

Tu ne le crois peut-être pas maintenant, mais sache que ton coeur est une bombe à retardement. Dans quelques jours ou quelques semaines, il explosera d’amour au moment où tu t’y attendras le moins. Tu regarderas ton bébé dormir pour une énième fois et soudainement, tu aimeras, comme jamais auparavant. Et cet amour tellement pur guérira aussi les jugements si durs que tu as envers toi-même depuis la naissance de ton petit. Tu arriveras même à regarder derrière en souriant.

Il y a autant d’histoires différentes qu’il y a de mamans. Maintenant laisse le temps faire son oeuvre et sois douce avec toi.

Rébecca Dubé
RÉBECCA DUBÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *