À toi, la maman brisée par sa dernière relation

sad woman alone at home

À toi, la maman brisée par sa dernière relation, j’aimerais te dire de tenir bon.

Je sais que ton cœur a subi des dommages. Que tu crois que ceux-ci laisseront à jamais leur marque et que jamais plus, tu ne pourras faire confiance. Que pour toi, l’amour n’est qu’un conte de fées dont tu ne seras jamais la princesse.

Je sais que chacune des rencontres depuis ta séparation t’a déçue. Qu’elles t’ont blessée encore plus que tu ne l’étais déjà et qu’elles ont creusé plus profondément les fossés que tu as décidé de creuser autour de ton cœur dans le but de le protéger.

Je sais que tu ne tolères plus aussi bien ta solitude, que tu crains les soirées où tu te retrouves seule, avec toi-même, et beaucoup trop de temps libre pour penser. Je sais aussi que malgré ce que tu crois, tu dois vivre pleinement ta solitude et en tirer profit afin de véritablement guérir de cette blessure profonde qui a réduit ton cœur en morceaux. Ton cœur n’est pas prêt pour aimer à nouveau, il est encore trop fragile. La cicatrice encore trop fraîche. Un jour, tu te crois forte, prête à tout et le lendemain, tu t’effondres en pleurant dans un coin sombre de ta chambre en te disant que tu finiras le reste de tes jours seule et aigrie parce que tu as fait de mauvais choix, rencontré les mauvaises personnes et fait confiance trop facilement.

Je sais que lorsque tes enfants sont partis chez leur père, il t’est difficile de te retrouver seule face à toi-même alors que tu aimerais tant partager tout ce temps libre que tu as avec quelqu’un. Mais alors que tu panses tes plaies et que tu apprivoises ta vie en solitaire, sache que la solitude n’est pas éternelle et que tu finiras par trouver celui qui fera battre ton cœur à nouveau. Celui qui cimentera tes cicatrices et qui te montrera que l’amour, c’est beau.

À toi, la maman brisée par sa dernière relation, je te demande de rester forte, de rester droite et de croire en toi. Accroche-toi aux petits bonheurs du quotidien et à l’espoir de vivre l’histoire d’amour que tu mérites de vivre.

N’oublie pas qu’après la pluie et les tempêtes, le soleil brille toujours sur des jours meilleurs.

Tu le mérites, petite maman, crois-y encore.

Crédit : Daniel Jedzura/Shutterstock.com
Stéphanie Godbout
GABRIELLE PINET-DUMONT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *