Depuis que je suis maman, je vois la vie autrement

mother hold kid summer

Depuis que je suis maman, je vois la vie autrement.

Avant, je n’avais que ma propre personne à m’occuper. Je ne pensais pas vraiment au dîner ou au souper; je mangeais selon mes envies et mon horaire irrégulier. Je ne me souciais pas vraiment de la quantité de légumes dans mon assiette ni si mes repas étaient bien équilibrés selon le Guide alimentaire canadien. Mais depuis que je suis maman, j’essaie de faire de mon mieux pour m’assurer que mes enfants ne manquent de rien, qu’ils découvrent toutes les saveurs du monde et qu’ils mangent à leur faim. Je pense constamment à quelqu’un d’autre avant de penser à moi-même et j’ai  complètement changé ma routine pour l’adapter aux besoins de mes petits.

Depuis que je suis maman, je vois la vie autrement.

Avant, je dépensais à gauche et à droite pour me faire plaisir. J’achetais plein de trucs plus ou moins utiles, mais relativement divertissants, ne serait-ce qu’un instant. Je magasinais sans cesse tellement de choses différentes : des vêtements, des articles de décoration et du maquillage. Maintenant, je surveille minutieusement mon budget car je pense au lendemain et à ce qui pourrait arriver si mes enfants tombaient malades ou souhaitaient faire une activité extrascolaire. Chaque jour, je m’impose une multitude de restrictions budgétaires, car désormais, je ne suis plus seule. De tout petits êtres dépendent de moi.

Depuis que je suis maman, je vois la vie autrement.

Avant, je me préoccupais peu des nouvelles politiques sur l’éducation, les jeunes et les garderies car je ne me sentais pas vraiment concernée. Je vaquais à mes occupations et à ma petite vie. Mais dès le moment où je suis devenue mère, je me suis mise à m’informer avec beaucoup d’attention pour mieux comprendre le monde dans lequel mes enfants allaient grandir, les choses auxquelles ils seront confrontés dans l’avenir et les choses qui ont bien changé depuis ma propre enfance.

Depuis que je suis maman, je vois la vie autrement.

Avant, je voyais la vie en gris, mes lunettes roses s’étant teintées de noir au fil du temps et de mes expériences et il m’était parfois difficile de voir le bon côté des choses. Maintenant, chaque fois que je constate l’émerveillement dans les yeux de mes petits lorsqu’ils croisent un animal dehors, que l’herbe leur chatouille les pieds ou qu’ils s’esclaffent de rire, je vois à nouveau la vie en couleur.

Depuis que je suis maman, je vois la vie autrement. J’ai perdu une grande partie de mon insouciance, mais j’ai aussi l’impression de renaître de mes cendres car chaque jour, j’apprends à profiter davantage des petites choses simples de la vie et à prioriser ce qui compte vraiment.

Crédit : Liderina/Shutterstock.com
Maman Amy
MAMAN AMY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *