Maman, tu ne verras pas grandir tes petits-enfants

grandmother kiss baby

Maman, tu ne verras pas grandir tes petits-enfants. La maladie t’a prise à nous. Tu l’as combattue tant que tu as pu, mais elle a eu raison de ta force et de ta persévérance. Pourtant, je sais que tu verras tes petits amours de là-haut et que tu ne pourras pas t’empêcher de nous observer de temps en temps, n’est-ce pas?

Maman, tu as été un pilier pour notre famille, et maintenant, c’est moi qui dois l’être pour mes enfants et mon entourage. Même avant que tu nous quittes, je sentais que je m’écroulais lorsque je pensais à tout ce que j’allais perdre lorsque tu nous quitterais. Je ne peux m’empêcher de penser à tous ces moments que tu ne vivras pas avec tes petits-enfants et les souvenirs qu’ils n’auront pas avec toi. Je me brise et je craque quand j’y pense, mais à tous les soirs, à tous les matins, et à chaque fois que c’est nécessaire, je ramasse les morceaux de ma tristesse et recolle mon pilier, mon coeur.

Maman, tu nous as quittés. Tu as préparé tes funérailles comme si ce n’était qu’un évènement ordinaire. Tu prévoyais tes décorations de Noël et ta nouvelle année comme si tout était normal. J’ai respecté tes désirs de normalité même si cela me rongeait en dedans, même si je sentais mes entrailles se tordre de peine et mon coeur se fendre. Je prenais une bonne respiration et continuais de sourire pour que nous passions de bons moments ensemble et que mes derniers souvenirs avec toi soient heureux.

Maman, même si la maladie rongeait ton corps de l’intérieur, tu es restée la belle femme que j’ai toujours connue. Tu étais resplendissante et rieuse et c’est l’image que je vais garder et aussi celle que mes enfants auront de toi. Tu étais une combattante et un véritable modèle de persévérance pour tout ton entourage. Ta force me donne l’énergie de rester debout, pour toi, pour mes enfants, pour mon conjoint et pour moi-même.

Maman, je berce mes enfants en pensant à leur avenir sans toi. À leur entrée à la maternelle, au secondaire, aux visites au zoo ou ailleurs où leur regard va briller d’émerveillement, mais que tu ne verras pas. Aux conseils que tu ne pourras pas leur donner. Aux taquineries que tu ne pourras pas leur faire. Aux câlins chaleureux et remplis d’amour que tu ne pourras pas leur partager. J’essaie de me consoler en me disant que tu continueras à vivre parmi nous grâce aux souvenirs et aux histoires que je vais leur raconter de toi. Je ferai en sorte que tu sois présente dans leur vie d’une façon ou d’une autre.

Maman, tu étais déjà si fière de ce que sont ces petites personnes qui marchent sur le chemin que nous leur avons préparé. Tu les aimais d’un amour inconditionnel et leur donnais tant par ta simple présence. Je voulais que nous puissions profiter du temps qu’il nous restait pour vivre de bons moments, pour que tu les vois suivre nos traces. Celles que tu as faites pour tes enfants et qui me guident pour cheminer avec les miens.

Maman, papa et toi avez fait de notre famille une famille forte et unie et c’est ensemble que nous passerons à travers cette épreuve pour en sortir plus forts. J’aurais aimé te garder plus longtemps, j’aurais aimé que tu vois tes petits-enfants grandir, mais ce que je voulais le plus, était que ta fin de vie soit douce et heureuse, avec ta famille qui t’entoure.

Maman, tu es maintenant au ciel, de l’autre côté et pourtant, je sens ta présence et je sens ton écoute. Je sens ton amour au-delà des nuages, entre les étoiles parmi lesquelles tu brilles comme tu l’as fait toute ta vie.

Maman, je t’aime et t’aimerai toujours.

Marilyne Laurendeau
MARILYNE LAURENDEAU

7 thoughts on “Maman, tu ne verras pas grandir tes petits-enfants

  1. Marthe Dumont Répondre

    Que c ‘est touchant ce message!
    Une maman qui a su préparer sa sortie…avec Amour et Résilience…….et une fille qui , malgré sa peine, accepte cette situation si injuste. Je suis convaincue Marilyne que vous saurez garder la mémoire de votre maman dans le coeurs de vos petits. BON COURAGE!

  2. Ghislaine Répondre

    Tellement beau et poignant hommage.
    Impossible de faire le deuil de ses parents.
    Il faut lutter et s’accrocher.
    Belle vie à votre famille. Vos enfants grandiront avec les souvenirs que vous partagerez avec eux.
    Votre maman continuera à vivre à travers eux.
    Courage à vous.

  3. Kathy Répondre

    Wow, c’est exactement ce que je ressent. 😢

  4. Audrey Ann Magaletti Répondre

    Merci, pour ce beau message d’amour et d’espoir.
    Je vous souhaite beaucoup d’amour et de bonheurs.

    Quoi qu’il arrive ceux que nous aimons, ne nous quittent jamais.

  5. nous422 Répondre

    Dur dur de lire cela et c’est tellement mon ressenti mais pour ma belle-maman…..
    J’étais la seule à savoir vraiment tout et j’ai essayé de préparer au mieux son fils
    On se reconstruit doucement
    2 ans déjà mais un manque immense
    Très beau texte

  6. Anne Sophie Répondre

    Aie mon coeur se serre. Ce texte est exactement le reflet de ce que je ressens. Il est difficile d’accepter que maintenant nous sommes le pilier de toute une famille alors que notre monde vient de s’effondrer. Nous aimerions tellement reprendre des forces auprès de notre pilier à nous.
    La maladie aussi a pris ma maman après un long combat.
    Je vous envois plein de force et de courage

  7. Nini Répondre

    Que c’est vrai, que c’est beau! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *