Je suis une maman et parfois je rêve d’être seule

tired mother with little kid

Mes enfants, peu de choses me rendent plus heureuses que votre sourire. Vous êtes de petites personnes incroyables et je vous aime plus que tout. Par contre, il y a des matins où je ne souhaite que silence et tranquillité.

Lorsque j’étais seule, sans enfant, sans conjoint, je souhaitais avoir une famille. Maintenant que je l’ai, je souhaite avoir du temps sans vous. Ce n’est pas que je ne vous aime pas, loin de là. Ma vie serait vide sans vous, sans votre rire cristallin, sans vos regards malicieux ou remplis d’amour, sans vos petits doigts tout sales et vos sourires de tannants, sans vos pleurs sans fin ou vos larmes de crocodile.

Il y a des soirs où je rêve de lire un livre tranquille, mais au lieu de cela, je lis un livre pour enfant collée avec vous. Puis une fois l’heure du dodo venue, je vous berce plus que nécessaire pour profiter de ce petit moment. Sentir votre douce respiration contre moi, savoir que vous m’aimez, profiter de cette chaleur que nous partageons et de cet amour inconditionnel qui nous unit.

Je sais que dans quelques années, vous serez moins colleux, vous n’aurez plus le “Maman” facile. Puis vous quitterez la maison, je serai seule avec votre papa, j’aurai du temps pour moi et je  souhaiterai revenir en arrière pour vous ravoir tout près de moi. Je rêverai que vous envahissiez de nouveau mon espace vital, ma bulle si précieuse qui sera si vide sans mes petits monstres pour la remplir.

Je rêve de moments tranquilles en sachant que lorsque je les aurai enfin, je penserai à vous, aux grandes personnes que vous serez devenues et aux petits bébés que vous étiez. Je remplis ma tête et mon cellulaire de souvenirs pour ces jours où vous serez loin de moi, où je serai enfin seule tout en regrettant de l’être.

Je trouve la vie de parent remplie d’ironie. Être enfin seul, mais s’ennuyer. Profiter de chaque moment, mais toujours se dire que nous aurions pu en profiter plus. Ne pas prendre de photos pour le bien-être de son enfant, mais regretter de ne pas en avoir assez pris. Prendre plein de photos, mais regretter de ne pas avoir regardé ces moments avec ses yeux. Vouloir des moments en solitaire, mais regretter le départ des enfants.

La vie de parents est à la fois triste, heureuse, facile, difficile, pleine d’amour et de colère, de contrôle et d’impuissance. Mais grâce à vos sourires, votre rire, votre amour et votre naïveté, même s’il m’arrive parfois de rêver de solitude, je sais que je ne saurais plus vivre sans vous.

Marilyne Laurendeau
MARILYNE LAURENDEAU

2 thoughts on “Je suis une maman et parfois je rêve d’être seule

  1. Nounours Répondre

    Haaaa ma belle Maryline ! Tu m’a fait pleuré ! Ça m’a rappelé des conversations existentielles avec ta mère ! 😘😘😘

  2. Caro Répondre

    Texte très juste. Je pensais la même chose lors de mon micro moment de solitude. Prendre conscience de tout ça nous permet de nous encrer dans le moment présent, de mieux profiter de ces instants même si nous sommes épuisés. Engrangeons ces moments d’amour dans nos coeurs, ils rempliront nos moments de solitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *