La pandémie dure depuis trop longtemps et plus rien ne me tente

sad woman alone

Déjà presqu’un an que notre vie a été mise sur pause. Une pause temporaire, mais qui semble avoir le piton collé. J’ai beau me creuser la tête pour trouver ce qui pourrait me motiver et me donner le goût de me lever le matin, mais la pandémie dure depuis trop longtemps et plus rien ne me tente. 

J’aime bien mon travail et tout va bien au boulot. Mais là, ça ne me tente plus. J’aurais envie de gravir les échelons et de proposer de nouvelles idées, mais le timing n’est pas à l’innovation car tout le monde est sur les dents. Alors je me rends au boulot à tous les matins sachant très bien que cette journée sera particulièrement ennuyante et incroyablement semblable à celle de la veille. Je n’ai pas envie de changer de travail, non. Mais j’ai envie de pouvoir avancer dans ce domaine que j’aime. Seulement, le chemin est bloqué sans date de retour à la normale connue. J’aime habituellement préparer mon café le matin et planifier ma journée dans ma tête avec mes mille et une idées mais pour l’instant, je n’en ai plus envie.

La pandémie dure depuis trop longtemps et plus rien ne me tente.

J’aime passer du temps avec mon chum et mes enfants. J’aime cuisiner avec eux, passer la soirée à manger des chips et des bonbons en écoutant pour une énième fois le dernier film de Disney. J’aime aller jouer dehors avec eux et prendre le temps d’aller faire marcher le chien. Mais là, ça ne me tente plus. J’aurais envie de partir en gang vers une destination plus lointaine que mon voisinage. J’aurais envie de passer ma journée dans un centre d’amusement pour enfants à regarder ma progéniture se lancer dans une immense piscine de balles multicolores tout en jasant et prenant un café avec d’autres mères. J’aime passer du temps avec ma famille, oui. Mais j’ai besoin de changer d’air, d’endroit et d’activité. Je sais bien que j’ai toujours la possibilité d’aller faire un bonhomme de neige, d’aller prendre une marche ou de jouer à un jeu de société, mais pour l’instant, je n’en ai plus envie.

La pandémie dure depuis trop longtemps et plus rien ne me tente.

J’ai beau me creuser la tête pour essayer de trouver quelque chose à faire qui respecte les règles sanitaires,  qui pourrait me motiver, m’amuser et me changer les idées, mais après tant de temps tout semble revenir au même. Les journées avancent, mais se ressemblent. Chaque fois que j’essaie de voir le verre de mon quotidien à moitié plein, une certaine restriction ou un nouveau règlement vient prendre la gorgée que je viens d’ajouter.

Je sais que ce n’est que temporaire, mais j’ai quand même incroyablement hâte que le piton pause décolle et qu’on retrouve nos vies d’avant parce maintenant, plus rien ne me tente.

Marie-Ève Marois
MARIE-ÈVE MAROIS

3 thoughts on “La pandémie dure depuis trop longtemps et plus rien ne me tente

  1. Diane Deschênes-Letellier Répondre

    Je te comprends, créer, démarrer un projet, s’activer n’est plus possible et que la routine devient trop routine, c’est un fait que ça dévient tellement routine que jour après jour, ça éteint la drive en nous.
    Vouloir revenir en arrière après la pandémie me semble être un rêve, je le pense aussi crois-moi. Mais rien ne sera plus comme avant. Notre société de consommations a grugé trop dans l’énergie de la terre et nous voilà à purger nos trop grands besoins.
    Comment faire pour ne plus penser comme avant? Presque impossible je crois. Parce que depuis trop longtemps on fait les choses en grand. On dépense, on vit, on fait tout ce qui nous plaît à en avoir essouffler notre planète, la Terre. Je rêve aussi de revenir à la place d’où on l’a laissé avant la pandémie mais en nous, je pense que ça ne sera jamais plus la même chose,, On va revenir à nous mais on sera toujours marqué par cette étape de nos vies qui a laissé des traces.
    Bien sûr que ça va s’estomper avec le temps comme les bobos qu’on se fait petits. Mais des cicatrices à vie y seront marquées.
    Il faut vivre comme on le souhaite en autant qu’on vive heureux.
    Bon retour à ta vie normale et à tes projets, qu’ils soient une réussite.
    Toujours un plaisir de te lire.

  2. Diane Lolo Deschenes Répondre

    Your comment is awaiting moderation.

    Je te comprends, créer, démarrer un projet, s’activer n’est plus possible et que la routine devient trop routine, c’est un fait que ça dévient tellement routine que jour après jour, ça éteint la drive en nous.
    Vouloir revenir en arrière après la pandémie me semble être un rêve, je le pense aussi crois-moi. Mais rien ne sera plus comme avant. Notre société de consommations a grugé trop dans l’énergie de la terre et nous voilà à purger nos trop grands besoins.
    Comment faire pour ne plus penser comme avant? Presque impossible je crois. Parce que depuis trop longtemps on fait les choses en grand. On dépense, on vit, on fait tout ce qui nous plaît à en avoir essouffler notre planète, la Terre. Je rêve aussi de revenir à la place d’où on l’a laissé avant la pandémie mais en nous, je pense que ça ne sera jamais plus la même chose,, On va revenir à nous mais on sera toujours marqué par cette étape de nos vies qui a laissé des traces.
    Bien sûr que ça va s’estomper avec le temps comme les bobos qu’on se fait petits. Mais des cicatrices à vie y seront marquées.
    Il faut vivre comme on le souhaite en autant qu’on vive heureux.
    Bon retour à ta vie normale et à tes projets, qu’ils soient une réussite.
    Toujours un plaisir de te lire.

  3. Yasmine D. Répondre

    D’un côté je comprends ta lassitude, de l’autre je trouve au contraire que cette pandémie c’est l’occasion de voir les choses autrement. L’occasion justement d’oser parce que la vie est courte et je ne pas avoir de regrets. L’occasion de se dire OK j’ai peur, OK il y a des incertitudes, mais qu’est ce que j’ai envie de faire ? Qu’est ce que je sais faire ? Et si c’était justement le moment.

    Je sais que je n’aurais pas certainement revu certains aspect de mon entreprise sans.

    Après les coups de mou, le fait de ne pas en voir le bout, on passe tous par là. Mais il ne faut pas se laisser aller trop longtemps 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *