Qui prend soin des mamans ?

tired mother

Les mamans soignent les malades. Elles mouchent les nez et donnent du sirop au beau milieu de la nuit. Elles enduisent les poitrines de Vicks et remontent les oreillers. Elles caressent les cheveux, servent de la soupe et embrassent les fronts fiévreux. Elle courent à la pharmacie acheter tout ce que leur pharmacie ne contient pas déjà. Elles changent les draps trempés de sueur et elles somnolent au chevet de leur petit enrhumé. Mais quand elles sont malades, qui prend soin des mamans ?

Les mamans font les repas. Elles dressent des listes d’aliments à acheter. Elles parcourent des sites et des livres de recettes des heures durant en quête de repas qui plairont à toute la famille. Elles cuisinent au retour du travail en brassant la soupe d’une main et en berçant le plus jeune de l’autre. Elles préparent les lunchs, prévoient des pique-niques et les repas des fêtes. Elles s’assurent que les déjeuners contiennent tous les groupes alimentaires et que personne n’oublie sa collation. Mais qui s’assure que les mamans prennent le temps de manger chaud, à leur faim et que leur lunch contienne autre chose que les restes de tout le monde ?

Les mamans s’assurent que tous les anniversaires soient soulignés comme ils se doivent. Elles trouvent le cadeau parfait pour chaque enfant, achètent des cartons d’invitation et gonflent des ballons. Elles préparent des gâteaux sur mesure ou, faute de temps, les font faire pour s’assurer d’en mettre plein les yeux à leurs petits. Elles soulignent aussi la fête de celui qui partage leur vie, lui murmurant bonne fête au réveil et s’assurant qu’il passe une journée parsemée de surprises et d’attentions. Mais qui prend réellement le temps de souligner la fête des mamans ?

Les mamans sèchent les larmes. Peu importe la source de déception, de tristesse ou de colère, elles tendent l’oreille, écoutent, consolent et ne s’arrêtent que lorsque les sourires refont surface. Elles supportent ceux qu’elles aiment dans les moments difficiles, acceptent leur humeur changeante, leur besoin d’attention et celui de liberté. Elles offrent leur épaule pour pleurer et des caresses sans jamais en compter le nombre. Mais lorsque les mamans ne vont pas bien, qui leur tend la main ?

Les mamans pansent les blessures. Elles désinfectent les plaies ouvertes, soufflent sur les éraflures et massent les dos courbaturés. Peu importe la nature de la souffrance, elles ont toujours un truc dans leur sac pour apaiser la douleur et rendre le quotidien plus doux. Mais quand les mamans se blessent, qui panse leurs plaies ?

Les mamans prennent les rendez-vous pour tous les membres de leur famille et leur en rappellent la date et l’heure autant de fois que nécessaire. Elle passent l’heure du dîner au téléphone, notent tout à leur agenda et avisent les professeurs des absences. Le moment venu, elles s’absentent du bureau pour conduire leurs petits chez le dentiste, l’optométriste et le médecin et notent les recommandations de tous ceux qui lui en donnent. Mais quand les mamans oublient leurs propres rendez-vous, qui les leur rappelle ?

Les mamans font un nombre incalculable de choses pour les autres sans qu’on leur demande ni qu’on s’en rende compte.

Peut-être devraient-elles en faire moins et se reposer plus.

Peut-être devraient-elles déléguer et communiquer davantage pour alléger leur fardeau.

Mais peut-être aussi que tous devraient prendre davantage soin d’elles sans qu’elles n’aient à le demander comme elles le font elles-mêmes au quotidien pour tous ceux qu’elles aiment.

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *