Chère petite voix intérieure, j’aimerais que tu me laisses tranquille

anxious woman

Chère petite voix intérieure,

J’aurais besoin que tu me donnes un break. Que tu mettes la switch à off. Que tu arrêtes de me rappeler que mon ménage n’est pas fait, que mon souper n’est pas santé et que mon plus vieux a écouté un peu trop longtemps la télé durant une journée ensoleillée au lieu d’aller s’amuser dehors. T’as pas besoin de rajouter à ma culpabilité déjà existante.

J’aimerais que t’arrêtes de remettre en question chacune des décisions que je prends et de toujours laisser planer un doute sur mes actions comme si j’étais la pire personne au monde. Je fais de mon mieux à tous les jours. Dans les bons comme les mauvais. J’aimerais que tu me supportes et que tu me dises que tout va bien aller au lieu de me rappeler tout ce qui a mal été.

Je veux que tu arrêtes de me comparer. Que ce soit à propos de la façon dont j’éduque mes enfants, celle que j’ai de gérer ma maisonnée ou encore de ce que j’ai l’air quand je me regarde dans le miroir. Je sais que je ne suis pas parfaite; il y a toujours place à l’amélioration. Mais à force de t’entendre, je finis par me juger beaucoup plus sévèrement que je le devrais.

Ça serait bien que tu arrêtes de me faire culpabiliser quand, pour une rare fois, je décide de faire quelque chose pour moi, d’oser prendre un cinq minutes de silence enfermée dans ma salle de bain ou de m’acheter un nouveau vêtement qui me plaît alors que depuis des mois, plus rien ne me va. J’aimerais que tu me laisses ce sentiment de bien-être quelques instants de plus avant de le transformer en culpabilité.

J’aimerais que, lorsque tout le monde est enfin couché et que le silence résonne dans la maison, tu laisses ledit silence me bercer dans la détente au lieu de me rappeler que je devrais faire un million de trucs avant de me reposer. Ce que j’ai à faire peut attendre. Laisse-moi profiter de mon repos qui, selon moi, est plus que bien mérité.

Je voudrais que tu arrêtes de me réveiller la nuit pour me répéter tout ce que j’aurais pu faire de mieux dans ma journée, de me ramener à chaque instant, si petit soit-il, où je n’ai pas été à mon meilleur ou de me faire sentir mal parce que j’ai décidé de sauter le bain des petits un soir pour pouvoir profiter un peu de mon sofa après une journée folle, question de relaxer avant la routine du dodo. J’y ai droit.

J’aimerais que tu arrêtes de toujours me ramener dans le passé pour plutôt m’aider à me concentrer sur le moment présent. Que tu arrêtes de me rappeler mes erreurs, aussi bénignes soient-elles, et que tu me permettes de passer à autre chose. J’aimerais pour une fois, entendre ton silence.

Chère petite voix intérieure, j’aurais besoin que tu changes ton discours, que tu sois douce envers moi. Rappelle-moi tous mes bons coups, mets ta négativité de côté, donne-moi une tape dans le dos et dis-moi que, ce soir, je peux m’endormir l’esprit tranquille parce que je fais une bonne job.

Angie Séguin-Lunam
ANGIE SÉGUIN-LUNAM

2 thoughts on “Chère petite voix intérieure, j’aimerais que tu me laisses tranquille

  1. agathe Répondre

    Merci!
    ma journée hier a ete horrible, cette petite voix a fait que je n ai fait que de pleurer ou de crier pendant 48h.
    j aurais aimé lire votre nouvelle plus tot..et surtout que cette petite voix se taise…

  2. . ADANT Répondre

    Émouvant ;fort, tendre. lui dire qu’elle est courageuse. Qu’elle a le droit de ne rien faire. De penser à elle, de rêver .
    Moi le la prend dans mes bras pour lui dire merci jeune femme
    Tu es juste magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *