À mon enfant qui possède une vieille âme

beautiful little girl

À mon enfant qui possède une vieille âme,

Tes yeux cachent tellement de secrets. Renferment tellement de vécu. Je t’ai eu alors que tu étais déjà grand. Au fond de toi. Tu n’es pas, à l’instar de bien des enfants de ton âge, une jeune âme qui s’émerveille pour tout et pour rien. Tu es groundé. Toujours. Souvent sérieux. Mature, parfois plus que moi.

Tu n’as jamais eu toute l’insouciance de la jeune enfance. Tu n’as jamais eu toute la naïveté de ta jeunesse. Ton regard témoigne d’expériences que tu n’as pourtant pas vécues. Comme si tu savais certaines choses qu’il ne me sera jamais donné de partager avec toi.

Tu démontres un raisonnement qui fait parfois peur, parce qu’il est trop adulte pour émaner d’un enfant de ton âge.

Tu me déroutes souvent par cette compréhension des choses dont tu fais preuve. J’ai souvent l’impression d’être aux côtés d’un adulte lorsque je suis en ta présence.

Tu possèdes une sensibilité déconcertante. Ton souci pour les autres est frappant. Ta capacité à ignorer tes désirs pour faire place à ceux des autres n’est pas habituelle.

Tu ébranles mes croyances. Mes convictions. Parce que lorsque je te regarde, j’ai l’impression tu n’en es pas à ton premier passage ici. Que tu as déjà vécu. Que par ton âme, tu en sais déjà beaucoup plus que moi.

Tu es né vieux. Tu es né avec un bagage dont je ne connais pas le contenu. Ton regard n’est pas toujours celui que présentent les enfants qui regardent “pour la première fois”. Tes yeux percent et analysent tout. Tu ne t’émerveilles pas forcément de tout ce qui t’entoure. Comme si tu étais rendu ailleurs. Plus loin. Dans ta découverte de la vie. Comme si tu n’avais rien à faire du quotidien de ta vie d’enfant par moments.

Tu es une vieille âme. Tu renfermes une richesse que peu d’entre nous possèdent. Et je t’avoue que ça me fait parfois peur. Parce que toute mère souhaite protéger ses enfants des adversités de la vie et que je me retrouve à me battre contre des vies entières dont je ne connais rien. Et dont je ne pourrai jamais en effacer le contenu.

Mais d’ici à ce que tu acquières un corps d’adulte qui te permettra de te réaliser, je continuerai à tenter de te montrer la route à suivre, même si je sais, que tu connais depuis longtemps, celle qui t’appartient.

Marie-Claude Lamarre
MARIE-CLAUDE LAMARRE

2 thoughts on “À mon enfant qui possède une vieille âme

  1. GUERET Marina Répondre

    Je me reconnais tellement dans ce texte. Je suis moi même cette enfant. Déjà petite je ressentais des choses curieuses que je ne pouvais exprimer. En grandissant, j ai traversé de nombreuses épreuves difficiles, insurmontables pour certains.
    Aujourd’hui je sais que je suis à la fin de ce cycle, j ai réussi par moi même à faire la synthèse de mon expérience, j ai fait ma propre psychanalyse. Je sais enfin qui je suis. Je ne suis pas si extraordinaire que ça même si je sais que je me suis toujours sous estimée mais j’ai conscience que je suis dotée d une sensibilité qui parfois fait peur… Mais rien d étonnant… Nous ne sommes pas tous au même stade de son développement personnel. Pour cela il faut se donner le droit de s ouvrir complètement à ce qui nous entourre. Je suis convaincue qu il n y a pas de hasard, il n’y a que des coïncidences… Il faut simplement écouter, sentir et comprendre…
    J attire les gens qui ont besoin de moi, j ai toujours été très empathique, et ce n est pas un hasard ! Je prends conscience que je suis dotée d’un don particulier que je compte bien développer pour aider les âmes qui veulent guérir et grandir. Le monde de l invisible nous entourre….

  2. Brigitte Répondre

    J’ai mis au monde un enfant comme ça et le plus incroyable dans ma vie est ma fille à elle aussi mis au monde un enfant qui a une vieille âme… c’est d’ailleurs elle qui m’a partagé ce très beau texte qui nous rejoins énormément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *