Mon bébé, je t’aime tellement

mother kiss little boy

Mon bébé, je t’aime d’une façon si puissante, si douce, si sincère que j’ai même du mal à comprendre à quel point c’est possible d’aimer autant.

Mon bébé, je t’aime si fort que dès que tu m’appelles dans la journée ou dans la nuit, j’accoure pour voir ce qui se passe. Pour que mon amour se transforme en ce dont tu as besoin que ce soit du réconfort, des applaudissements, de la fierté, de l’écoute ou de l’admiration.

Mon bébé, je t’aime tellement que lorsque tu es malade, je voudrais te guérir d’un simple baiser qui calmerait la douleur et lui permettrait de disparaître. Si je le pouvais, je prendrais tes maux pour les endurer et les vaincre à ta place, mais faute de pouvoir le faire, je te serrerai dans mes bras à chaque instant et prendrai soin de toi à toutes les heures du jour et de la nuit jusqu’à ce que tu sois en pleine forme.

Mon bébé, je t’aime d’un amour si puissant que j’arrive à mettre mes peurs et ma tendance à toujours vouloir te protéger de côté pour que tu puisses faire tes propres expériences, tes propres erreurs, pour que tu découvres le monde à ta façon et que tu développes ton autonomie. Mais même si je te laisse de l’espace, je ne suis jamais très loin, prête à intervenir et à t’aider si tu en ressens le besoin.

Mon bébé, je t’aime d’un amour si bienveillant que je t’impose des limites à ne pas franchir, des consignes claires que tu dois apprendre à respecter et je t’enseigne les bons comportements à adopter. Mon but n’est pas de brimer ta liberté et tes désirs, mais plutôt de te donner les outils pour bien vivre et être heureux en société.

Mon bébé, je t’aime si profondément que je ne ferai pas les choses pour toi lorsque la tâche sera trop difficile ou qu’elle ne te tentera pas. Je vais plutôt te donner des trucs pour l’accomplir, te montrer différents moyens pour y arriver et être là pour t’encourager quand tu ne vois plus le bout car ce ne serait pas t’aider de le faire à ta place. Tu dois arriver à te faire confiance, et moi, j’ai confiance en toi.

Mon bébé, je t’aime lorsque tu me souris, me serres dans tes bras, joues avec moi, me racontes tes journées et que tu t’en sors collé à moi.

Mon bébé, je t’aime aussi fort lorsque tu fais une crise, que tu me hurles après, que tu testes ma patience, que tu me réveilles la nuit, que tu refuses de manger le souper ou que tu pleures de fatigue sans trop savoir ce qui te dérange.

Mon bébé, je t’aime tout simplement.

Je t’aime parce que tu es toi.

Je t’aime parce que tu es ce qui m’est de plus cher.

Je t’aime parce que tu as fait de moi une mère.

Je t’aime parce que je ne peux faire autrement.

Miranda Dessureault
MIRANDA DESSUREAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *