À toi, la parfaite maman avec ton parfait bébé, ne me donne pas de leçon

baby cry with mother

À toi, la parfaite maman avec ton parfait bébé;

À toi qui juges ma façon de faire avec mon bébé;

À toi qui te permets de me donner des “conseils” alors que je ne t’en demande pas;

Je ne te dirai pas merci parce que tout ce que tu réussis à faire, c’est de me créer de l’angoisse et des remises en question supplémentaires.

J’ai un “bébé difficile”. Mon bébé n’est pas le modèle que tu assois sur son tapis, qui joue et finit par s’endormir là sans même que tu t’en aperçoives. Ce n’est pas le bébé que tu peux endormir en poussette et que tu poses dans son lit à ton retour, sans même qu’il se réveille.

Mon bébé, que j’aime plus que tout, est demandant. Lorsqu’il joue, je dois être tout près, sans quoi la panique s’installe et les cris s’ensuivent.

La nuit, c’est au moins dix réveils, dix crises à gérer. Les siestes se font dans nos bras.

Alors, toi, la maman parfaite avec ton bébé parfait, je t’interdis de me donner un conseil, quel qu’il soit, car tu n’as même pas idée de ma réalité.

“Tu l’as toujours eu dans les bras, depuis sa naissance! Il peut bien ne pas vouloir dormir ailleurs!”. Penses-tu que je n’ai jamais essayé de le déposer? Dès les premiers jours. Et, dès les premiers, c’était impossible.

“Je l’ai laissé pleuré un peu au début et maintenant il fait ses nuits!”. Est-ce que ton bébé pleurait, ou plutôt criait, à s’en étouffer et à en vomir? Sache, chère maman parfaite, que ses pleurs ne sont pas du p’tit chignage.

“Couche-le plus tard!”, “Couche-le plus tôt!”. Tu crois vraiment que je n’ai pas déjà essayé?

“Ça lui prend une routine!” Qu’est-ce que tu penses que je fais à tous les jours? As-tu un fameux truc miracle pour que bébé dorme à la même heure, le même temps, toi ? Parce que non, il ne me suffit pas de le bercer doucement ou de le mettre dans son lit avec une musique douce pour qu’il s’endorme instantanément. Mon bébé dort quand il le décide, peu importe ce que je fais.

Si tu as eu un bébé facile avec lequel tes trucs ont marché, je suis sincèrement contente pour toi. Mais avant de te prononcer sur ma situation, viens donc passer quelques jours avec mon bébé et moi pour mieux comprendre notre réalité. Si tu as des conseils suite à ça, si tu n’es pas partie en courant plus tôt, là je t’écouterai.

Et à toi mon petit bébé, sache que je t’aime . Que tu sois “facile” ou “difficile” n’y change rien et je ne t’échangerais pour rien au monde. 

Crédit : MakeStory Studio/Shutterstock.com
Marie-Claude Rousseau
MARIE-CLAUDE ROUSSEAU

4 thoughts on “À toi, la parfaite maman avec ton parfait bébé, ne me donne pas de leçon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *