À toi, la parfaite maman avec ton parfait bébé, ne me donne pas de leçon

baby cry with mother

À toi, la parfaite maman avec ton parfait bébé;

À toi qui juges ma façon de faire avec mon bébé;

À toi qui te permets de me donner des “conseils” alors que je ne t’en demande pas;

Je ne te dirai pas merci parce que tout ce que tu réussis à faire, c’est de me créer de l’angoisse et des remises en question supplémentaires.

J’ai un “bébé difficile”. Mon bébé n’est pas le modèle que tu assois sur son tapis, qui joue et finit par s’endormir là sans même que tu t’en aperçoives. Ce n’est pas le bébé que tu peux endormir en poussette et que tu poses dans son lit à ton retour, sans même qu’il se réveille.

Mon bébé, que j’aime plus que tout, est demandant. Lorsqu’il joue, je dois être tout près, sans quoi la panique s’installe et les cris s’ensuivent.

La nuit, c’est au moins dix réveils, dix crises à gérer. Les siestes se font dans nos bras.

Alors, toi, la maman parfaite avec ton bébé parfait, je t’interdis de me donner un conseil, quel qu’il soit, car tu n’as même pas idée de ma réalité.

“Tu l’as toujours eu dans les bras, depuis sa naissance! Il peut bien ne pas vouloir dormir ailleurs!”. Penses-tu que je n’ai jamais essayé de le déposer? Dès les premiers jours. Et, dès les premiers, c’était impossible.

“Je l’ai laissé pleuré un peu au début et maintenant il fait ses nuits!”. Est-ce que ton bébé pleurait, ou plutôt criait, à s’en étouffer et à en vomir? Sache, chère maman parfaite, que ses pleurs ne sont pas du p’tit chignage.

“Couche-le plus tard!”, “Couche-le plus tôt!”. Tu crois vraiment que je n’ai pas déjà essayé?

“Ça lui prend une routine!” Qu’est-ce que tu penses que je fais à tous les jours? As-tu un fameux truc miracle pour que bébé dorme à la même heure, le même temps, toi ? Parce que non, il ne me suffit pas de le bercer doucement ou de le mettre dans son lit avec une musique douce pour qu’il s’endorme instantanément. Mon bébé dort quand il le décide, peu importe ce que je fais.

Si tu as eu un bébé facile avec lequel tes trucs ont marché, je suis sincèrement contente pour toi. Mais avant de te prononcer sur ma situation, viens donc passer quelques jours avec mon bébé et moi pour mieux comprendre notre réalité. Si tu as des conseils suite à ça, si tu n’es pas partie en courant plus tôt, là je t’écouterai.

Et à toi mon petit bébé, sache que je t’aime . Que tu sois “facile” ou “difficile” n’y change rien et je ne t’échangerais pour rien au monde. 

Marie-Claude Rousseau
MARIE-CLAUDE ROUSSEAU

3 thoughts on “À toi, la parfaite maman avec ton parfait bébé, ne me donne pas de leçon

  1. Julie Répondre

    Hiiiii mais c’est tout nous ça, petit bebe imparfait mais tellement heureux et souriant avec moi ! Alors pour te rassurer, jai une copine maman parfaite : bebe dort toujours dans son lit, reste autonome, blablabla besoin résultat il est toujours dans sa bulles, interagit peu, ne sourit pas… alors que notre boucan il hurle, il fait des câlins il squatte mes bras mais il nous fait plein de bisous, se réveille avec le sourire et gazouille avec tout le monde, et toc ! Il a confiance en lui et ce sens aimé et ça n’a pas de prix.

  2. Caroline Répondre

    Ma devise donnée des conseils si on me sollicite, sinon je ferme ma bouche.
    Comme m’a dit un jour une sage-femme avant la naissance de mon aînée : Ne vous mettez pas la pression et surtout gardez en tête que vous ferez comme vous pourrez, pas forcément comme vous voudrez.
    Je suis maman de 2 enfants et 1 bébé imparfaits, avec comme point commun endormissements et nuits difficiles qui ont duré dans le temps. Pour mon ainée, j’ai même consulté une pédiatre spécialisée en troubles du sommeil, dont les conseils se sont avérés pour la plupart pires que mieux.
    Juste deux “paramètres” médicaux à faire surveiller pour les nuits difficiles à multiples réveils qui persistent au delà de l’âge d’un an : l’absence de reflux gastrique et/ou de pb ORL nécessitant la pose de yoyos ou l’ablation des végétations. Cela a été une révélation pour moi et plusieurs mamans de mon entourage et nous avons toutes regretté de ne pas avoir été alertées plus tôt, car tous les médecins n’explorent malheureusement pas cette piste.

  3. Nancy Répondre

    Un bébé imparfait lais qu’est ce que ça veut dire ? Chaque bébé est parfait et chaque être est comme il est. Mon fils a pu paraître difficile mais nous avons usé nos bras, nos jambes et notre fatigue, ce qui en a fait un petit garçon équilibré et heureux. L’ostéopathie nous a bien aidé au début et puis …. la maternité est une aventure … parfois un peu longue mais tellement enrichissante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *