Lettre au père absent de ma fille

mother hug baby

Au père absent de ma fille qui l’a privée de l’amour paternel et qui l’empêchera à jamais de connaître le véritable sens du mot “papa”;

Au père absent de ma fille qui n’a jamais essuyé de larmes sur son visage et qui n’a jamais guéri ses bobos;

Au père absent qui ne chassera jamais les monstres sous son lit et qui ne vivra pas l’énervement de la rentrée à l’école;

À toi qui as lâchement fui tes responsabilités et qui es parti sans penser qu’un jour, ta fille allait demander où était son père suite à quoi je devrais briser son petit coeur d’enfant en lui expliquant que son papa l’avait abandonnée;

Au père absent de ma fille qui a manqué les plus beaux moments en tant que parent. Les premiers pas, les premiers mots, le premier bisou;

À toi qui m’as laissé vivre mes plus beaux moments en tant que parent, seule;

À toi qui as brisé mon rêve de famille et qui, du même coup, as privé ma fille d’en avoir une telle que j’aurais souhaité qu’elle l’ait;

À toi qui m’as laissée seule avec des nuits longues à consoler les chagrins nocturnes . À toi qui m’as laissée seule avec des matins souvent débutés beaucoup trop tôt et avec des journées difficiles et sans repos;

À toi qui me laisses vivre ses crises existentielles d’enfant sans ton soutien, qui me laisses gérer seule les nombreux repas qui se transforment bien souvent en bataille pour l’histoire d’une simple bouchée;

À toi qui me laisses m’endormir le soir, épuisée de mes journées à courir, danser, dessiner, déguster des repas en plastique, construire des tours de blocs, répéter une cinquantaine de fois les mots «non» et «arrête»;

À toi qui me laisses m’endormir trop souvent en larmes et la tête pleine de doutes sur mes capacités d’élever un enfant seule et de subvenir à ses besoins;

À toi qui es parti sans jamais te retourner, j’aimerais te remercier. Merci d’être absent car ton absence renforce l’importance que ma fille et moi avons l’une pour l’autre. Merci car malgré les moments plus difficiles, depuis ton départ, je me suis découvert une force intérieure. Je me suis découvert une patience et un super pouvoir de pouvoir fonctionner malgré la fatigue. Merci de m’avoir donné ma fille. Cette petite fille si forte et rayonnante avec une joie débordante et de l’amour à revendre.

À toi, le père absent de mon enfant qui ne connaîtra jamais mes petits bonheurs quotidien. Qui ne sentira jamais son coeur déborder d’amour comme le mien après un petit bisou tout baveux de son enfant. Qui ne verra jamais sa journée s’illuminer après un simple sourire au réveil;

À toi qui ne sauras jamais le bonheur qu’apporte le simple fait de voir son enfant courir vers toi les bras tendus et un sourire jusqu’aux oreilles. À toi qui ne connaîtras jamais la fierté de se faire appeler papa comme je connais cette fierté de me faire appeler maman.

À toi, le père absent de ma fille, je suis désolée que tu ne connaisses pas ce sentiment exceptionnel qu’est celui d’être le parent d’un enfant. Mais surtout, je suis désolée que tu ne connaisses pas le sentiment exceptionnel d’être le parent de l’enfant la plus formidable au monde que je borde chaque soir.

Stéphanie Godbout
JORDANE

Une réflexion sur “Lettre au père absent de ma fille

  1. Geneviève Beaudry Répondre

    OMG!!!

    Tellement ma réalité!

    Vraiment très beau texte! J’ai versé quelques larmes en te lisant…
    Ma fille est maintenant rendue à 8 ans et c’est ma fierté! Mon bonheur! Elle es tout pour moi!

    Depuis qu’elle a 2 ans qu’elle me demande ou est son papa. Pourquoi elle n’a pas de papa… Pas facile de répondre à ces questions sans la blesser, sans lui faire de peine…

    Elle n’arrête pas de dire qu’un jour, elle va aller le voir! Juste pour le voir! Juste pour savoir c’est qui… J’appréhende ce jour…

    Entoucas, merci pour très beau texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *