10 messages non subtils que ton chum ne comprend pas pantoute

father sleep baby cry

Voici 10 messages que tu trouvais pourtant peu subtils et que ton chum ne comprend pas pantoute chaque fois que tu essaies de les lui passer depuis que vous êtes parents.

#1  “Ouf! Le bébé pue, il va falloir changer sa couche.”

Tu lances ça assez fort pour que ton chum t’entende pendant que toi, les deux mains dans la vaisselle, tu sens l’odeur de ton petit qui fait juste te tourner autour. Tu le redis encre une fois en pensant qu’il n’a peut-être pas entendu pour finalement lâcher la vaisselle sale et y aller toi-même. Quand il te voit revenir avec la couche nauséabonde, il te dit que tu aurais dû lui demander et qu’il l’aurait fait.

#2  “Ah! Je suis fatiguée, je prendrais bien un break et faire une sieste.”

Tu le répètes deux ou trois en soupirant de plus en plus fort sans qu’il ne vienne jamais à ta rescousse en disant : “Vas-y, je sors les enfants, relaxe tranquille”. Il semble t’entendre, mais ne comprend pas que le fond de ta pensée c’est plutôt : “Merci de bien vouloir t’occuper des enfants, je vais faire une sieste, j’en ai besoin!”.

#3  Au milieu de la nuit, bébé pleure encore : “Chéri, ça fait quatre fois que je me lève pour le petit” avec un petit (bon, ok parfois un très gros) coup de coude au passage

Rien à faire, ton chum gémit un peu, entend le bébé, mais se retourne et, en moins de trente secondes, se remet à ronfler. Oui, les hommes entendent moins les enfants la nuit, mais une fois réveillé par nos manières peu délicates, ils n’ont plus d’excuse. Alors la prochaine fois, tente donc ceci : “Le bébé pleure, c’est TON tour, ça fait trois fois que j’y vais” (et oui, t’as le droit de tricher et de dire que tu t’es levée même si ce n’est pas le cas… tu l’as entendu en premier, c’est ça qui compte!).

#4  “Chéri, je ne sais pas quoi faire pour souper et je n’ai pas le goût de faire à manger”

Hé non, même si tu le dis avec l’air le plus exaspéré au monde, aucune réaction ou solution ne t’est apportée. Tu as beau ouvrir et fermer la porte du frigo à plusieurs reprises, rien n’y fait. Tu le sais que si tu attends une heure trop tardive pour t’y mettre en espérant qu’il prenne le relais, il n’y aura pas juste les enfants qui crieront famine, mais l’homme aussi.

#5  Alors que tu viens de t’asseoir en soupirant “Enfin je suis assise pour manger mon souper chaud !” ton p’tit  demande du lait, une autre cuillère, du ketchup ou n’importe quelle autre chose qui ne se trouve pas sur la table et personne ne bouge le petit doigt.

Tu souris, tu attends, tu prends une bouchée et surtout, tu ne bouges pas.  Tu sais que la meilleure façon qu’il finisse par se lever est de ne laisser entrevoir aucune possibilité de ton côté de bouger de ta chaise.

À ça s’ajoutent les très populaires :

#6  “Chéri, il me semble qu’il y a pas mal de vaisselle sur le comptoir…”

#7  “Chéri, j’ai tellement mal au dos…” avec des petits yeux de biche qui tentent de faire pitié au passage.

#8  “Chéri, le panier à linge est plein.”

#9  “Chéri, je pense qu’il faudrait aller à l’épicerie.”

#10  “Chéri, j’ai tellement envie de rester couchée ce matin.”

Qu’on se le dise, la communication est un défi en soi; la prochaine fois, ne passe pas par quatre chemins et sois le plus clair qu’il t’est possible de l’être dans tes demandes. Les résultats devraient être pas mal plus concluants et s’ils ne le sont pas, personne ne pourra te reprocher ton manque de clarté.

Pis toi, quels sont les messages que tu essaies de passer à ton chum sans qu’il les comprenne ?

Miranda Dessureault
MIRANDA DESSUREAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *