À ma petite maman partie beaucoup trop tôt

mother with daughter at xmas vintage

À toi, ma petite maman partie beaucoup trop tôt,

Il y tellement de choses que j’aimerais te raconter. Il y a tellement de conseils que j’aimerais te demander. Mais malheureusement, tu n’es plus là.

Quand j’étais plus jeune, je critiquais souvent ta façon d’être avec moi, mais aujourd’hui je te suis reconnaissante pour tout ce que tu m’as appris.

À travers les années, tu m’as appris que dans la vie rien n’est facile, qu’il faut être travaillant, qu’il faut s’affirmer, se respecter, être forte et se débrouiller même dans les périodes plus difficiles. J’y arrive bien, mais ton absence me pèse énormément.

La vie est ironique parfois. Moi qui disais que je n’aurais pas d’enfant, j’en ai maintenant plusieurs. Moi qui trouvais que ton travail prenait beaucoup trop de place, le mien me prend aussi beaucoup de temps par passion et afin de m’assurer que les enfants ne manquent de rien.

Il y a des moments où je m’entends avec ma marmaille et j’ai l’impression que c’est toi qui parles. Nous sommes beaucoup plus similaires que je croyais et ça me fait mal de le réaliser tant d’années plus tard alors que tu n’es plus là.

À toi, ma petite maman partie beaucoup trop tôt, je sais que tu n’auras jamais cette lettre, mais j’aimerais que tu saches que je pense à toi chaque jour et tu me manques un peu plus à chaque saison qui passe.

La fille du bas du fleuve
LA FILLE DU BAS DU FLEUVE

2 thoughts on “À ma petite maman partie beaucoup trop tôt

  1. Gloaguen Répondre

    💘 pas un jour sans que je ne pense à Janine 💘
    Magnifique hommage ma Linou 💋

  2. Daniel Poirier Répondre

    c’est tellement ça, Qu’elle soit partie trop tôt, tu ne peux rien corriger. J’aime t’entendre dire ce que ta mère aurait pu te dire. En consolation, la mienne est partie a un âge avancé et elle me manque énormément, tout comme mon père. Je remercie la Vie de me les avoir partagé si longtemps. Aujourd’hui, dans les moments ou mes enfants et mes petits-enfants sont réunis, je pense particulièrement a ma mère et je me dis comme elle aurait voulu être en contact avec eux. J’aime ton texte. Chapeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *