Merci de sauver des vies au risque de la tienne

tired nurse at hospital

Merci à toi qui, muni de ton équipement de défense constitué de masques, de gants, de jaquettes jaunes, de visières, mais surtout armé de ton humanité, de ton dévouement sans borne pour les autres et de tes connaissances médicales, continues de te battre jour après jour pour chacun d’entre nous.

Merci pour tous ceux qui sont sortis de ton département après avoir vaincu cet ennemi invisible qui nous menace tous; chaque seconde, chaque minute, chaque heure de ton travail est appréciée, même si parfois tu peux en douter.

Merci pour tes efforts en temps de crise, mais plus que tout, merci pour le fruit de ces efforts; tu sauves des vies. Sache que ton combat de tous les jours sur le terrain n’est pas vain. Que dans l’imperfection des moyens et des outils que tu possèdes, tu sauves les êtres qui nous sont chers.

Merci de redonner des parents à des enfants, des enfants à des parents.

Merci de donner tous les jours de ta santé mentale et de ta santé physique. De ton coeur qui bat dans l’espoir de sauver ce monde.

Merci de donner de ta vie au risque de celle-ci pour les autres. Rien n’est plus noble, rien n’est plus humain.

Merci pour toutes ces petites victoires, de garder espoir, pour toi, pour nous. D’utiliser cet incroyable sentiment d’accomplissement qu’est celui de sauver une vie pour pouvoir passer à travers de toutes celles perdues.Tu ne peux oublier ceux qui sont tombés au combat, mais ne sous-estime jamais l’envers de la médaille. Ne sous-estime jamais les vies qui auraient pu être brisées, sauvées par ta volonté de faire le bien.

Merci d’être la lumière dans cette histoire. De rallumer le feu de la vie petit peu par petit peu à chaque jour. D’être le beau dans le laid.

Merci de permettre que la guérison prédomine.

Merci de faire en sorte que la vie prime.

Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *