À tous ceux qui veulent savoir quand je ferai un deuxième bébé

tired mother with newborn at home

À toi qui m’as demandé quand j’allais faire un autre bébé,

Je sais que tu ne voulais pas mal faire mais si je n’en voulais pas un deuxième, pourrais-tu comprendre que c’est parce qu’au premier, j’ai tant douté de mes compétences? Comment avoir envie de mettre au monde un deuxième petit être quand on se demande encore si on est à la hauteur avec un seul?

Si je n’en voulais pas un deuxième, pourrais-tu ne pas me juger? Cet humain que j’ai fabriqué, aussi petit soit-il, me donne la vie dure et je peine à gérer mes émotions. Je prie le ciel chaque jour pour qu’il cesse de pleurer autant, pour qu’il dorme un peu plus et pour qu’il soit capable d’être heureux même s’il n’est pas blotti dans nos bras. Je t’entends déjà dire que tous les bébés sont différents et qu’il y a fort à parier que ce serait plus facile avec le deuxième, mais est-ce que ça ferait de moi une mauvaise personne si je n’avais pas envie de prendre la chance?

Si je n’en voulais pas un deuxième, pourrais-tu comprendre que c’est parce que j’ai peur de délaisser mon premier? Je l’aime si fort que je souhaiterais lui accorder toute mon attention à chaque minute de la journée. Je l’aime si fort que je voudrais qu’il sente que je suis sa maman juste à lui. Je l’aime si fort que j’ai peur d’en aimer un autre.

Si je n’en voulais pas un deuxième, pourrais-tu te mettre à ma place un instant? J’ai tellement vécu une belle grossesse, j’ai adoré sentir mon petit bébé grandir en moi et j’en garde un précieux souvenir. Je pourrais te dire que j’ai envie d’être enceinte pour une seconde fois, pour revivre la même chose, mais c’était si beau la première fois que je voudrais que ce soit mon unique souvenir de grossesse.

Si je n’en voulais pas un deuxième, pourrais-tu accepter que c’est aussi parce que je suis bien avec ma famille telle qu’elle est? Je nous trouve beaux, tous les trois. Je nous aime comme ça, je nous imagine dans le futur et nous sommes heureux.

Et si je n’en voulais pas un deuxième, pourrais-tu s’il-te-plaît ne pas me dire que j’ai tort? Ne me fais pas sentir comme une égoïste ou une mauvaise mère. Ne me dis pas non plus que je passe à côté de quelque chose ou que c’est si merveilleux d’avoir plusieurs enfants. Nous ne voyons pas tous la famille de la même manière et moi, ma famille, je l’aime comme ça.

Crédit : Jelena Stanojkovic/Shutterstock.com
Sophie Mimeau
SOPHIE MIMEAU

13 thoughts on “À tous ceux qui veulent savoir quand je ferai un deuxième bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *