À toi le préposé aux bénéficiaires, j’aimerais te dire merci

nurse assistant

À toi le préposé aux bénéficiaires, j’aimerais te dire merci.

Merci de prendre soin de nos parents, de nos grands-parents et des êtres chers que nous sommes forcés de tenir loin de nous. En sachant que des personnes comme toi avez choisi de prendre en charge les besoins de gens en perte d’autonomie, je me sens rassurée. Je suis reconnaissante de te savoir présent et dévoué et je te remercie au nom de tous ceux qui ne sont pas toujours capables de le faire, tes patients.

Merci pour l’exécution de tes tâches difficiles, demandantes et répétitives. À chaque fois que tu passes une porte, le compteur repart à zéro et tout est toujours à recommencer. Nourrir, laver, écouter, soigner. Nourrir, laver, écouter, soigner. Sans compter tes mains qui sont desséchées, ton visage marqué par le masque que tu dois porter en tout temps et de toutes les contorsions que tu fais pour mettre et remettre des jaquettes, pour protéger les autres. Pour le bien-être des usagers, pour leur intégrité et leur dignité, tu passes par-dessus les tiens à certains moments. Merci de ton dévouement pour les autres.

Merci de choisir d’aider la société en temps de crise. Il faut non seulement être humain, mais avoir un cœur immensément bon pour prioriser l’autre avant soi-même. Tu as probablement une famille que tu ne vois pas, dans le but de les protéger. Tu mets ta vie sur pause pour te lancer dans le feu roulant du système de santé défaillant.

Merci d’avoir été patient, attendant que ton travail soit reconnu à sa juste valeur, à travers les derniers mois, mais aussi à travers les dernières années. Bien avant la COVID, ta vocation existait; c’est  inacceptable que le gouvernement ait dû se retrouver confronté à une crise mondiale pour te voir, t’apprécier et te soutenir. Je m’en excuse pour eux.

Enfin, merci de prendre soin de toi après toutes les heures de fou que tu fais. Merci de prendre le temps de bien manger, de bien dormir et de prendre l’air pour te préserver. C’est essentiel avec toute l’horreur à laquelle tu es confronté tous les jours. Ne te sens surtout pas coupable de ne pas avoir été en mesure de tout faire. Tu as des limites et n’oublie pas de les respecter.

À la fin de ton shift, dépose ton uniforme, prends du temps pour toi et sois fier de tout ce que tu as accompli.

Parce que sans toi, plusieurs sourires auraient été perdus aujourd’hui.

Merci.

Crédit : Rawpixel.com/Shutterstock.com
Rox-Ann M.
ROX-ANN M.

16 thoughts on “À toi le préposé aux bénéficiaires, j’aimerais te dire merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *