À toi le préposé aux bénéficiaires, j’aimerais te dire merci

nurse assistant

À toi le préposé aux bénéficiaires, j’aimerais te dire merci.

Merci de prendre soin de nos parents, de nos grands-parents et des êtres chers que nous sommes forcés de tenir loin de nous. En sachant que des personnes comme toi avez choisi de prendre en charge les besoins de gens en perte d’autonomie, je me sens rassurée. Je suis reconnaissante de te savoir présent et dévoué et je te remercie au nom de tous ceux qui ne sont pas toujours capables de le faire, tes patients.

Merci pour l’exécution de tes tâches difficiles, demandantes et répétitives. À chaque fois que tu passes une porte, le compteur repart à zéro et tout est toujours à recommencer. Nourrir, laver, écouter, soigner. Nourrir, laver, écouter, soigner. Sans compter tes mains qui sont desséchées, ton visage marqué par le masque que tu dois porter en tout temps et de toutes les contorsions que tu fais pour mettre et remettre des jaquettes, pour protéger les autres. Pour le bien-être des usagers, pour leur intégrité et leur dignité, tu passes par-dessus les tiens à certains moments. Merci de ton dévouement pour les autres.

Merci de choisir d’aider la société en temps de crise. Il faut non seulement être humain, mais avoir un cœur immensément bon pour prioriser l’autre avant soi-même. Tu as probablement une famille que tu ne vois pas, dans le but de les protéger. Tu mets ta vie sur pause pour te lancer dans le feu roulant du système de santé défaillant.

Merci d’avoir été patient, attendant que ton travail soit reconnu à sa juste valeur, à travers les derniers mois, mais aussi à travers les dernières années. Bien avant la COVID, ta vocation existait; c’est  inacceptable que le gouvernement ait dû se retrouver confronté à une crise mondiale pour te voir, t’apprécier et te soutenir. Je m’en excuse pour eux.

Enfin, merci de prendre soin de toi après toutes les heures de fou que tu fais. Merci de prendre le temps de bien manger, de bien dormir et de prendre l’air pour te préserver. C’est essentiel avec toute l’horreur à laquelle tu es confronté tous les jours. Ne te sens surtout pas coupable de ne pas avoir été en mesure de tout faire. Tu as des limites et n’oublie pas de les respecter.

À la fin de ton shift, dépose ton uniforme, prends du temps pour toi et sois fier de tout ce que tu as accompli.

Parce que sans toi, plusieurs sourires auraient été perdus aujourd’hui.

Merci.

Rox-Ann M.
ROX-ANN M.

16 thoughts on “À toi le préposé aux bénéficiaires, j’aimerais te dire merci

  1. Nathalie Lanthier Répondre

    Rox-Ann M.
    MERCI A TOI de nous faire part de ceci.. ca me touche vraiment.. C’edt vrai par moment c’est difficil
    Mais ce qui me réconforte ces que quelques fois des patientes agées me disent je t’aime 🥰🌈 wow c’est mon salaire…. et ca fait ma journée…
    Ce n’est pas chaques jours … mais …
    Ca fait plaisirs…
    On continu le combat !!
    Merci a toi
    🌈 .. Nathalie.. 🌈

    1. Cathy Répondre

      Merci beaucoup ca fait du bien d entendre du positif car il y a aussi des pab extraordinaire qui son la pour les bonne raison merci a toi

  2. Vicky Répondre

    Merci pour le beau texte sa fait du bien a lire
    Je suis une préposée de centre hospitalier de 15 ans d’expérience

  3. Nicole De Fallon Répondre

    Je triuve cela tres touchant sa ne fais chaud au coeur de me sentir utiles des fois jme demandais pourquoi j’ existais maintenant je comprend

  4. Guerty Weightman Répondre

    Merci a toi…. 46ans comme Pab je n es jamais lue un aussi beau texte sa ma beaucoup touché et réconforté…Merci merci 💖💝

  5. Manon Répondre

    Ces tres touchent belle parole ces vraix on s’oublie tres souvent pour prend soin de nos aimé es tout seux qui sont malade es beaucoup de temp fait pour tout lemonde qui on besion de nous les préposée on es la nous

  6. Stewart Répondre

    Merci c’est un très beau texte j apprécie ,j en avais besoin tu vien de me rebooster

  7. Chantal Bellemarre Répondre

    Merci beaucoup pour ce texte, je suis triste. Ça fait presque 25 ans que je suis dans le métier et j’ aimais tellement mon métier avant et maintenant je n’ est plus de fun a le faire a cause de toutes ses coupures et de tout le travail qui nous demande toujours plus. Je suis encore préposée, mais j’ ai changé de département, maintenant je travail à l’ hôpital dans un département ou je n’ es pas vraiment a m’ occuper des patients. Ce n’ es pas encore au top, mais au moins je n’ es pas l’ impression de bousculer les gens. Je m’ ennuie de mes patients et j’ espere que ça redeviendras comme avant, mais c’ est plate qu’ il se soit rendu là, c’ est les patients et nous qui en on souffert au cours des années.ça prennait ça pour réveiller les gens et le gouvernent. C’ est vraiment désolant. Les personnes àgées c’ est eux qui nous on élevées, qui on aimées, batit et en retour c’ est se que nous leurs offront. J’ aspere que ça vas changer. Une p.a.b qui crois que c’ est quand même un beau métier.

  8. Hugues St-Pierre Répondre

    Oui, mais, même les mots de merci ne mentionnent pas que le texte aurait dû s’écrire au féminin… à 90%

  9. Edith Gagnon Répondre

    Merci pour ces beaux et bon mots!! Je suis pab en C.h.s.l.d. depuis quelques années et ce genre de texte fait toujours chaud au coeur 😊 Je tiens aussi à remercier les stagiaires ( oui celles du 3 mois) j’ai l’honneur de participer à la formation de 2 d’entre elles et elles sont vraiment à leur place 😊 Encore une fois merci pour cette reconnaissance c’est apprécié. Edith 😊

  10. Linda Répondre

    Oui vraiment merci je ne suis pas préposés mais je vois le travail fait par ses personnes de coeur 🥰😇 .Je suis aide de service en CHSLD et j’aime bien faire chanté, danser et rire les résidents, de voir le bonheur dans leurs yeux et leurs sourires donne un sens à ma vie et me réchauffe le coeur. 🥰

  11. Maryse Répondre

    WoW! Merci ! Je me suis fais dire dernièrement, que que mon travail (préposée à l’urgence ) était juste de laver des cul 😡. Mais notre travail premier est d’écouter et de réconforter nos patients !! Ils ont peurs, ils sont seuls et on besoin d’être rassurés !
    Je ne fais pas seulement m’occuper de leurs corps …. je m’occupe aussi de leurs mentale !!! C’est ça la différence !! Merci de l’avoir décrit si bien !!! Merci !!

  12. Cindy.C Répondre

    MERCII tellement pour ce mot qui donne la larmes au yeux!

    Les gens même parfois de notre alentour vois encore ce job comme un sous job et s’en es redondant parce que j’y met du cœur et parfois aussi nous sauvons une vie et pour moi ce job es tellement gratifiant et ma fait grandir énormément. Je vous remercie beaucoup les mots sont tellement une douceur parfois et sa fait du bien une tape sur l’épaule ce que vous venez d’écrire ! 🙏🥺

  13. Lise D Répondre

    Mon nom ces Lise Bonjour ces un très beaux texte , sa fait chaud au coeur d’entendre sa ,moi jai travailler en centre privé pendant 6 ans , puis en CHSLD pendant 27 ans ,j’ai pris ma retraite en avril 2017 j’ai recommencé à travailler, 6 mois après en centre privé à domicile pour une famille , je moccupais de leur deux parents, malheureusement, le Mr est décédé au bout d’un ans jai continué de m’occuper de son épouse encore pendant un ans malheureusement elle à du hètre transfèré dans un centre de soin de longue durée, la ont est rendu au début de février 2020 je me retrouve encore à la retraite a peine deux semaine plus tard, je reçois un appel du Gouvernement il recherche des retraités pour retourner sur le marcher du travaille. Cause covid 19 j’ai accepté et me retrouve dans un centre privé , je moccupe des personnes âgées a problèmes Connitif , sa va faire bientôt un ans donc bientôt 36 ans de métier et j’adore toujours mon métier, faut pas lâcher et j’espère d’avoir donné le goût au jeunes de faire ce beaux métiers ces tellement valorisant , longue vie à tout ceux qui prenne soins de nos aînés je suit l’une des vôtre ♥️♥️♥️♥️♥️

  14. Suzie Poirier Répondre

    Merci à toi pour ce beau texte…ces belles paroles me touche particulièrement car je suis préposée depuis environ 10 ans au privé et je ne me vois pas faire un autre métier oui c’est demandant mais en même temps si gratifiant…….

  15. Guylaine Répondre

    Je suis une aide de service et je peut vous dire quand les résidents te dise je t’aime ou qu’il tefait un sourire sais ma paye il ont travaillé dur toute leur vie et il se ramasse confiné dans leur chambre pour qu’on puisse les protéger de se Verus la je ne pensais pas un jour voir sa mais j’ai confiance que l’on vas passé aux travers car j’adore se travail la sais tellement gratifiant juste un sourire et sa fait ma journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *