Mon élève, j’aurais aimé te dire au revoir autrement

kid say goodbye

Mon élève,

Au cours des derniers mois, j’ai appris à te connaître. À chaque jour, tu as fait face à de nouveaux défis et tu as accepté d’apprendre et de faire de ton mieux à mes côtés. Tu as embarqué dans mes projets et tu as donné le meilleur de toi. Je t’ai vu rire aux éclats et j’ai été témoin de tes centaines de réussites, le coeur gonflé de fierté.

Puis la crise a éclaté, nous avons dû nous quitter pendant plusieurs semaines et maintenant je retourne à l’école, sachant que certains amis dont tu fais partie ne reviendront pas.

Quand j’ai su que tu ne reviendrais pas, j’ai eu le coeur brisé. Je comprends totalement; nous vivons une situation exceptionnelle et tes parents sont les mieux placés pour savoir ce qui est le mieux pour toi. Reste que ça me déçoit de ne pas terminer la mission que je me suis donnée à la rentrée.

Quand j’ai vidé ton pupitre, j’ai revu le travail que tu n’as jamais pu terminer. J’ai vu ton signet de la rentrée. Des messages de tes amis. Ton livre de bibliothèque que tu aimes tant sur les chevaux. On m’a demandé de mettre ton matériel dans un sac poubelle, comme si on mettait le reste de l’année aux vidanges.

Quand tes parents sont venus chercher ton matériel, j’ai vu dans tes yeux que tu étais gêné. On était là, dans le cadre de porte de l’entrée, pendant que j’essayais de donner toutes les informations importantes pour que ça se passe bien, alors que tu voulais simplement me faire un câlin pour pouvoir me dire au revoir.

Si j’avais pu, j’aurais tellement aimé te dire au revoir autrement. Terminer l’année sous un soleil éclatant, en pleine canicule, avec une belle fête pour prendre le temps de se dire qu’on s’aime et qu’on va se revoir l’année prochaine.

Si j’avais pu, j’aurais pris le temps de te regarder dans les yeux et te dire à quel point je suis fière de tout le chemin que tu as accompli. J’aurais pris le temps, chaque jour, de te préparer pour la coupure de fin juin.

Malheureusement, ce n’est pas comme ça que ça s’est passé et c’est seulement un bye bye à la va-vite avec un sac de POUBELLE que j’ai pu t’offrir.

Prends soin de toi mon élève. J’espère que tu garderas ta soif d’apprendre au cours des prochaines semaines malgré que je ne sois plus là pour t’enseigner tout ce que j’aurais voulu t’enseigner.

Merci pour tout.

Ton enseignante

Maman Ours
MAMAN OURS

12 thoughts on “Mon élève, j’aurais aimé te dire au revoir autrement

  1. Edmond Hedou Répondre

    Avec un prof. De cœur comme toi tes élèves ils sont gagnant de t’avoir eu.

  2. Helen Hayes Desjardins Répondre

    Bravo pour tes salutations à ton élève..
    Je me doutes que ton cœur doit être brisé .
    Je te lève mon chapeau pour ton bon travail.
    Ça prend bcp de cœurs comme le tien, sur pour aider nos petits et grands amours.
    Merci profondément de grand-maman Helen
    Une grand-maman qui a plusieurs petits et grands sur les bancs d’école .

  3. Piccoli Répondre

    Très beau texte, je me retrouve, je suis enseignante mais en maternelle donc certains points différents mais je le redis c’est un magnifique texte

  4. Karine Répondre

    Tellement dramatique pour si peu, mon dieu, ils ne sont pas morts, l’année est seulement finie dû à la pandémie. Il faudrait peut-être arreter de penser à votre nombril et revenir sur terre. Aucun bon sang.

    1. thara Répondre

      Tu es qui toi pour juger ce que ressent un prof qui est obligé de dire au revoir à ses élèves? Tu es qui toi pour juger les émotions des gens?
      Tu as le jugement facile et ton manque d’empathie te fait bien paraître!!

      Bravo CHAMPIONNE!!

  5. Marthe Dumont Répondre

    J ‘en ai les larmes aux yeux…Tellement beau maman ours…..Je suis une enseignante à la retraite , qui a passé sa vie avec les tout-petits . Tu exprimes tellement bien ce que ressentent sûrement tous les profs qui cheminent avec ces enfants qui nous sont prêtés le temps d ‘une année et sont un peu les nôtres. Situation tellement inhabituelle mais à laquelle on doit tous et toutes s ‘adapter. Je salue ton empathie.

  6. Sylvie Schwarz Répondre

    Vivi je trouve cet maîtresse très concencieuse , je travaile actuellement dans une école pour protéger les enfants avec de nombreuses désinfections tout au long de la journée pour rendre environnement aussi sain que possible je pense donc qu’il est de l’intérêt des enfants de reprendre le chemin de l’école car il a besoin des copains et de la maîtresse, je vous précise que j’ai une petite fille qui a reprendre le 25 mai. Même si nous les grands sommes un peu inquiet il ne faut la transférer sur les enfants

  7. Maud Répondre

    C est très touchant…. bravo….
    On vit en effet des choses exceptionnelles et chaque décision est dure à prendre je trouve.

  8. Nadège Répondre

    Très joli texte qui m’a donné la larme à l’oeil.

  9. hider Répondre

    Pour une maitressse super avec beaucoup de coeur pour ses eleves merci sincerement
    Virginie , pour tout pour vos eleves. Mia vous apprecie sincerement et grace a vous elle a pris confiance .

  10. [email protected] Répondre

    Quel magnifique texte… Quel amour tendre et bienveillant… Sois en sûr, l’enfant l’a senti et l’emportera sa vie durant… Tu seras cette petite flamme au fond de lui à laquelle il viendra se réchauffer et puiser la soif d’apprendre… Juste ton sourire, un regard bienveillant, qqs mots qd tu le croiseras au hasard des couloirs l’année prochaine ou plus tard.. seront source d apaisement et de force. Bien à toi, Françoise de la danse 😉..

  11. [email protected] Répondre

    Magnifique texte. Bravo Mme 😉👍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *