À vous tous que j’aime, vous me manquez

hands on window

En ces temps de confinement, je réalise à quel point les gens que j’aime sont importants dans ma vie.

À vous, Mamie et Papi, vous manquez terriblement à toute la famille. Les enfants s’ennuient des petites attentions que vous avez pour eux, des sucreries que vous seuls autorisez et des moments qui ne s’achètent pas pendant lesquels vous leur transmettez vos plus grandes valeurs et toutes les richesses de la vie. De mon côté, votre présence et les périodes de repos que vous accordez à mon couple alors que nous prenons un moment à deux pendant que vous prenez grand soin de nos petits me manquent. Sans tout ça, les temps sans vous sont plus difficiles.

À vous, le parrain et la marraine de mes enfants, je m’ennuie des bons soupers à la maison avec vous, des discussions sur nos cheminements personnels, de nos fiertés, de nos fous rires sans fin autour d’un feu et de tous les moments de tendresse que vous avez passés avec nos petits.

À toi, ma collègue de travail avec qui je débutais toujours mes matinées de semaine le sourire aux lèvres sachant que nous allions passer une belle journée, toi, ma binôme avec qui je peux partager les moments plus difficiles du métier et raconter nos folies du moment, ces journées de travail sans toi créent un vide dans mon quotidien.

À toi, ma bonne amie, une liste interminable de raisons fait que ce confinement est pénible sans toi. Ta facilité d’approche avec mes enfants, ta présence réconfortante, ton oreille si attentive, tes câlins, ta vague de positivisme pour m’aider à continuer d’avancer, nos moments de discussions profondes sur nos vies et ton sens de l’humour pour atténuer les coups durs me manquent. L’absence de ta chaleur humaine rend cette difficile épreuve plus périlleuse.

À vous tous que j’aime, rien n’égale votre proximité physique et elle est irremplaçable. Je réalise à quel point vous êtes incroyablement importants dans ma vie et vous me manquez. Je vois la place si précieuse que vous occupez dans mon monde, mon univers et mon noyau familial.

Dans l’attente de vous revoir, sachez que je vous réserve des câlins bien serrés et une infinité de moments pour rattraper le temps perdu quand la crise prendra fin.

Savannah Tremblay
SAVANNAH TREMBLAY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *