Moi, je voulais accoucher

cesarean mother baby

Je le sais, que la définition de l’accouchement ne spécifie pas la façon dont il doit se passer, mais pour moi, c’est par voie basse que ça devait se passer.

Je le sais, que j’ai la chance d’avoir de beaux enfants tandis que d’autres n’ont pas la capacité de tomber enceinte, mais moi, je voulais accoucher.

Je le sais, que peu importe la manière, mettre au monde un enfant fait de nous une mère, mais moi, je voulais accoucher.

Je le sais, j’ai la “chance” de ne pas avoir déchiré, mais moi, je voulais accoucher.

Je le sais, je ne dois pas me dire que c’est de ma faute, que mon corps a failli à sa tâche de femme, que ce sont plutôt les circonstances qui ont mené à la césarienne, mais moi, je voulais accoucher.

Je le sais, je ne devrais pas envier, jalouser, vouloir être à la place d’une amie, d’une connaissance, d’une femme qui est sur le point de pousser, mais moi, je voulais accoucher.

Je le sais, la vie est faite de rebondissements qu’on ne contrôle pas et que la césarienne était sûrement la meilleure option pour moi et le bébé, mais moi, je voulais accoucher.

Je le sais, je devrais regarder vers l’avant, profiter des moments avec mes enfants et oublier le fait que je n’ai pas poussé de toutes mes forces pour ensuite les prendre dans mes bras dans les secondes qui suivent, mais moi, je voulais accoucher.

Je le sais, ou plutôt j’espère, que le temps arrangera les choses et que mes sentiments de culpabilité, d’échec et de faiblesse se dissiperont et que cela fera en sorte que je pourrai un jour dire que moi aussi j’ai accouché, même si c’était par césarienne.

Crédit : Aron M/Shutterstock.com
Miranda Dessureault
MIRANDA DESSUREAULT

4 thoughts on “Moi, je voulais accoucher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *