À toi, la maman en confinement, je te trouve belle

mother with kid in kitchen

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand tu écris de beaux messages d’appui aux autres mamans sur les réseaux sociaux. Tu te montres empathique et à l’écoute des autres malgré l’angoisse qui t’habite; c’est magnifique de voir la vague de soutien qui y déferle.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand tu partages les activités que tu réalises avec tes p’tits. Plusieurs sont à court d’idées et toi, tu fais preuve de générosité avec les autres mères qui sont dans la même situation que toi. C’est incroyable de voir la solidarité qui t’habite.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand tu organises un live sur Facebook afin de permettre à plusieurs de passer un beau moment, loin de l’angoisse de tout ce qu’on voit dans l’actualité, en sécurité dans le confort de leur foyer. Je vois bien que tu es fatiguée toi aussi, mais tu réussis à nous donner de ton temps malgré toute cette folie.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand tu partages avec nous ton horaire typique d’une journée à la maison avec tes p’tits. La plupart des parents ne sont pas habitués de devoir gérer tout en même temps entre les leçons, les repas, les activités, les temps de télévision et les temps de repos. Grâce à ton aide, plusieurs mères se sentent mieux outillées à l’idée de suivre un horaire prédéterminé.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand tu cries haut et fort que toi, à l’inverse de bien d’autres, tu ne ressens aucun remords de ne pas suivre un agenda à la lettre, mais au contraire, de prôner le laisser-aller. Beaucoup de mamans se sentent coupable d’avoir une routine complètement désorganisée et toi, tu leur montres qu’elles ne sont pas seules ni en tort.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand, malgré ta boule au ventre, tu te tiens debout dans ton salon en souriant à pleines dents lorsque tu vois tes p’tits s’amuser ensemble. Tu es forte et je sais que c’est une mauvaise période, mais le temps ramène le plaisir et je te promets que bientôt cette épreuve sera derrière toi et tu te relèveras plus forte que jamais.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand je te vois profiter de tes moments en famille pour te rapprocher de tes enfants et apprendre à les connaître davantage; tes enfants se souviendront certainement de ces moments de fous rires que vous aurez échangés.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand tu te lèves le matin et que tu tentes au meilleur de tes compétences de faire ressortir le positif de tout ce qui arrive pour garder un semblant de vie normale tel un vrai chef de famille. Grâce à toi, la situation n’en est que beaucoup plus légère pour tes petits.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle quand tu admets que tu as peur et qu’il t’arrive de pleurer en faisant ta vaisselle en te demandant de quoi demain sera fait. Ne pas craindre de montrer ta vulnérabilité fait de toi une femme vraie et permet aussi aux autres de réaliser à quel point nous vivons toutes la même chose.

À toi, la maman en confinement, je te trouve belle et j’espère que lorsque tu te regardes dans la glace, tu vois tout comme moi la magnifique mère que tu es et qui saura traverser cette crise tout en étant douce avec elle.

Anne-Marie Barbeau-Pelletier
ANNE-MARIE BARBEAU-PELLETIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *