Je suis une maman en confinement et je vais bien

family in kitchen

Je suis une maman en confinement et je vais bien.

Je vais bien parce que je peux passer du temps avec ma famille. Aucun bisou n’est entravé par un masque de papier, aucun câlin n’est gêné par une chemise d’isolement et aucune caresse n’est faite avec un gant en latex. Je peux aimer mes petits sans restriction et de savoir qu’ils disposent de toute leur santé et de tout leur souffle pour crier “Maman” douze mille fois par jour me réchauffe le cœur dans l’attente de la fin de la crise.

Je suis une maman en confinement et je vais bien.

Je vais bien parce que je peux appeler mes parents autant de fois que je le désire et je les sais en sécurité. S’ils tombaient malades, je ne pourrais pas être à leur chevet comme ils l’ont toujours été pour moi lorsque j’étais malade petite alors je suis rassurée de les savoir confinés dans leur maison.

Je suis une maman en confinement et je vais bien.

Je vais bien parce que même si j’ai temporairement perdu  mon travail, je sais que je ne l’ai pas perdu parce que je ne suis pas une bonne employée, mais parce qu’il y a une pandémie qui tue des gens dans mon pays. Ma mise à pied n’enlève absolument rien à ma valeur et faute de mieux, elle me permet de montrer à mes enfants ce qu’est la capacité d’adaptation à son état le plus pur. Comme tout le monde, je suis inquiète de la situation précaire de notre famille, mais je comprends que si notre gouvernement a décidé de mettre l’économie de notre pays dans cet état plus que difficile, il mettra aussi tout en œuvre pour nous sortir de là quand ce sera possible.

Je suis une maman en confinement et je vais bien.

Je vais bien parce que je suis assez en forme pour ramasser la maison à l’infini toute la journée. Peu importe la température, je dois régulièrement ouvrir les fenêtres pour éliminer l’odeur de renfermé et de Goldfish qui y règne, mais ça ne sent pas la maladie chez nous. Je n’ai pas à me contenter d’entendre les enfants jouer parce que je suis malade, alitée et incapable de prendre soin d’eux.

Dans la vie, il faut savoir tirer profit du meilleur de chaque situation et la meilleure chose qui me soit arrivée sera toujours mes enfants. Sans eux, je n’irais plus jamais bien; alors à leurs côtés et parce que toute ma famille est en santé, malgré mes inquiétudes, je continuerai de dire que suis une maman en confinement et je vais bien.

Isabelle Potvin
ISABELLE POTVIN

2 thoughts on “Je suis une maman en confinement et je vais bien

  1. Sophie Répondre

    Bravo pour votre texte, il me touche profondément. J’en ai marre des personnes qui se plaignent de rester à la maison, qui trouvent milles excuses pour sortir et qui ne supportent plus leurs enfants…
    Je ne suis pas une maman en confinement…
    je suis une maman infirmière aux urgences de la ville et ce que je vois et vis me tord les boyaux… Et après ma journée de travail, je retrouve mes enfants (15mois et 4ans) que peut être je contamine…
    les éloigner aurait été une solution mais pour combien de temps?
    je n’ai pas pu les laisser à leurs grands parents parce que trop fragile ou travaillant aussi…
    alors MERCI pour ce beau texte qui m’émeu ce soir, merci d’être une maman en confinement et qui va bien!

  2. LV Répondre

    Merci ! Grâce à Dieu moi aussi je suis une maman en confinement qui va bien et je mesure ma chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *