7 avantages au confinement si t’es une mère de famille

kid jump on mother's bed

Tu trouves le temps long depuis que tu es confinée entre tes quatre murs avec tes p’tits ? Histoire de ne pas sombrer dans la folie, voici quelques aspects positifs à devoir restée encabanée en famille.

#1  La phrase «”Je n’ai pas le temps” ne fait désormais plus partie de ton vocabulaire. Du temps, tu en a tellement que tu ne sais plus quoi en faire.

#2  Ça fait cinq ans que tu remets ton ménage du printemps à l’année suivante ? Sors ta chaudière d’eau chaude et tes guenilles, c’est ton année chanceuse.

#3  Congé d’école rime aussi avec congé de lunchs à préparer, congé de leçons, congé de crises et négociations pour ne pas faire les devoirs; entre toi et moi, t’ennuies-tu vraiment de ça?

#4  Tu n’aimes pas recevoir de la visite à l’improviste? Bonne nouvelle, personne ne va se présenter chez vous avec ou sans rendez-vous pour les semaines à venir.  C’est-tu pas merveilleux ça?

#5  Jamais ton pyjama n’a autant fait partie de ta vie; tu profites de son confort à la journée longue.

#6  Avoir une tonne de linge à plier fait maintenant partie du passé; aussitôt que le linge est lavé et séché, aussitôt il est plié et rangé parce que le lavage est maintenant un passe-temps agréable et non une tâche ménagère répugnante.

#7  La course folle des soirs de semaine pour venir à bout des soupers, des devoirs, des bains, de l’entraînement de gym de ta fille et de la game de basket de ton gars n’existe plus. Tu peux donc maintenant préparer ton souper ben relax et ce un mercredi soir et c’est du jamais-vu car tu n’aurais pas pu espérer mieux, même dans tes rêves les plus fous.

La pandémie que vit le Québec est exceptionnelle et il est bien important que tu gardes en tête que la situation est temporaire et non permanente.

D’ici le moment où la crise se termine, mieux vaut donc la quarantaine. Oui, ce n’est pas facile, mais vois les bons côtés et savoure-les. Tu as la chance de souffler un peu, de prendre du temps pour toi, pour tes enfants, chose que tu n’avais pas le luxe de faire avant et il y a de fortes chances que ce temps de repos imposé ne se représente plus jamais.

Alors profites-en.

Caroline Gauthier
CAROLINE GAUTHIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *