En temps de crise, je veux te donner le bon exemple mon enfant

mother hold kid in couch

Mon enfant,

On m’a souvent dit que tu apprenais en m’observant, et que tu avais tendance à reproduire ce que tu me voyais faire; au quotidien, cette façon de voir les choses m’a toujours conscientisée sur mes façons d’agir. Alors, dans ce contexte d’incertitude, quand je sens la panique se pointer le nez au creux de mon estomac après avoir lu trop de commentaires alarmistes sur les groupes Facebook de mamans, je prends une minute. Je respire. Et je me demande quel exemple je souhaite te donner dans cette situation pas-encore-critique-mais-qui-pourrait-le-devenir.

Mon enfant, je n’ai pas envie que tu me voies céder à la panique. Je sais que la situation actuelle est stressante, mais je sais aussi que je ne suis pas à mon meilleur quand je laisse la peur contrôler mes actions. Je vais donc essayer de rester réaliste et posée. Bien sûr, je vais continuer à m’informer quotidiennement sur l’évolution de la situation, afin de connaître les recommandations et les appliquer. Mais je vais le faire calmement, et raisonnablement. Parce qu’il n’y a absolument rien de raisonnable à aller acheter compulsivement du papier de toilette alors que j’en ai plein à la maison, et rien de calme à m’emporter méchamment sur les réseaux sociaux et à insulter les autres.

Mon enfant, je n’ai pas envie que tu me voies manquer d’empathie ou faire preuve d’égoïsme. Tu sais, c’est tentant, avec tout ce qui se passe en ce moment, de faire des réserves immenses de choses comme des couches, de la préparation pour nourrissons ou des cannages. Même si on nous assure que l’approvisionnement ne cessera pas, j’ai du mal à ne pas me repasser en tête tous les films catastrophe que j’ai visionnés dans ma vie. Mais, mon enfant, je veux te donner le bon exemple. Alors je ne vais acheter que ce dont j’ai besoin, si j’en ai besoin, et en laisser aux autres.

Parce que je ne suis pas la seule maman qui doit nourrir sa famille. Et je vais le faire en restant courtoise et bienveillante avec tous ceux que je croise : même s’ils éternuent, même si nos paniers s’accrochent par accident, et surtout si c’est quelqu’un qui semble être inquiet. Tu sais, mon bébé, les sourires peuvent se faire même à 1 mètre de distance, et c’est ça, l’exemple que je veux te donner.

Mon enfant, je ne veux pas non plus que tu me voies être irresponsable. Tu sais, pour éviter de ressentir de la peur, j’ai parfois tendance à minimiser certaines situations ou à les tourner en ridicule. Mais je vais résister à cette tentation, parce que je veux te montrer que nous avons tous une responsabilité sociale dans ce genre de situation, et que c’est notre devoir de faire tous les efforts possibles pour minimiser la crise. Même si ça veut dire de rester à la maison. Même si ça veut dire de ne pas aller visiter grand-maman pour un petit bout de temps. Même si ça veut dire de réduire mes activités à l’essentiel pour le bien collectif, et de reporter mes plans pour la fin de semaine. On va faire tout ça pour ceux qu’on aime et même pour ceux qu’on ne connaît pas. Et on va le faire dans la bonne humeur et en toute bonne foi, parce que c’est ça, le comportement que je veux te montrer à adopter, mon bébé.

Finalement, mon coco, c’est difficile de toujours te donner le bon exemple en temps normal, et ça l’est encore plus dans un contexte comme celui que nous vivons actuellement. Mais je veux tout faire pour que tu sois fier de moi, et que tu aies envie de suivre mon exemple quand tu traverseras à ton tour des situations de crise.

Marie-Noëlle Lavertu
MARIE-NOËLLE LAVERTU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *