À tous les inconscients qui décident de partir en voyage en ce moment de pandémie

kid with mask

ATTENTION : La Dure-Mère est la couverture controversée utilisée par toutes les mamans qui ont envie de partager leurs opinions les plus arrêtées sur la maternité. Fracassante, sans nuances, aux limites caricaturales, La Dure-Mère juge, dérange, choque, soulève les passions et suscite des débats. Vous l’aimerez jusqu’au jour où vous ne l’aimerez plus parce qu’elle aura effleuré un sujet qui vous tient à coeur sans partager votre vision. Mais plutôt que de sortir de vos gonds, pourquoi ne pas utiliser sa couverture pour défendre votre opinion à votre tour ?

À toi, l’inconscient qui décide de partir en vacances avec ta famille à l’extérieur en avion, en char pis même en kayak, j’ai le goût de te dire ALLO ??? Qu’est-ce que tu n’as pas compris dans le concept d’état de crise? Le monde entier est en alerte, plusieurs personnes souffrent de la COVID-19, les voyageurs de l’étranger ne sont plus autorisés à entrer au pays pour limiter la pandémie et toi, tu décides que c’est le bon moment pour aller te faire bronzer la couenne au soleil ou faire les boutiques à New-York ?

À toi, l’inconscient qui décide de partir en vacances avec ta famille, j’ai le goût de te dire que tu es complètement en dehors de la track; tu n’as aucun jugement et en plus de mettre ta propre famille en danger, tu mets aussi la vie de tous en danger. N’as-tu pas assez d’intelligence pour te dire que c’est vrai que c’est dommage d’annuler, mais qu’il faut ce qu’il faut et mieux vaut prévenir que guérir ?

À toi, l’inconscient qui décide de partir en vacances avec ta famille, les gens se mobilisent pour aider à arrêter la pandémie ou du moins ralentir la courbe de transmission et toi, tu vas complètement à l’encontre de ce que l’on devrait faire. En plus de montrer à tes enfants que tu ne respectes pas les recommandations, tu leur montres à se prendre pour le nombril du monde et je ne te cacherai pas que ça me déçoit énormément de voir ce genre de comportement dans ma société.

À toi, l’inconscient qui décide de partir en vacances avec ta famille, la plupart d’entre nous décident de rester à la maison et de sortir seulement si nécessaire pour protéger notre famille et nos concitoyens. En quittant le pays, ce n’est pas qu’avec le sable que tu t’en vas jouer, mais aussi avec le feu.

À toi, l’inconscient qui décide de partir en vacances avec ta famille, tu ne réfléchis certainement pas pour prendre une telle décision. Pendant que tous demandent la fermeture des frontières, et que plusieurs s’empressent de revenir au pays, toi, tu quittes en espérant que si le tout s’aggrave, on te rapatriera.

À toi, l’inconscient qui décide de partir en vacances avec ta famille, les instances gouvernementales n’ont peut-être pas encore pris la décision de fermer les frontières à ceux qui sortent du pays, mais je te demande de faire ta part et de rester ici, chez toi, question de nous aider plutôt que de nous nuire. Tes vacances au soleil, tu les prendras plus tard. En plus, tu auras certainement plus de plaisir en famille et tu pourras le faire la tête en paix.

À toi, l’inconscient qui décide de partir en vacances avec ta famille, je te prie de reconsidérer ton choix afin de ne pas nous exposer à davantage de risques et je te remercie d’avance pour le choix de rester que j’espère que tu feras.

Ce texte a été rédigé par Anne-Marie Barbeau-Pelletier sous le couvert de La Dure-Mère afin d’annoncer clairement les intentions du texte. 

La Dure-Mère
LA DURE-MÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *