À toi, la maman qui n’a plus de maman

mother and daughter at the beach

C’est peut-être arrivé hier, le mois dernier, il y a un an, ou deux, ou même trente, mais tu as perdu ta maman. C’est terminé. Tu n’en as plus. Disparue, sur une étoile. Bien sûr, elle est, et restera toujours dans ton cœur. Tu sais qu’elle est toujours avec toi maintenant. Qu’elle te suit et te protège. Mais la réalité, celle avec laquelle tu vis à tous les jours, c’est que ta maman, ta maman à toi, n’est plus là.

Elle n’est plus là pour te jaser de tout et de rien au téléphone pendant tout le trajet entre le bureau et la garderie. Elle n’est plus là pour te rassurer quand il est tard le soir et que ton plus jeune ne dort pas encore parce qu’il a mal au ventre. Elle n’est plus là pour te rappeler le truc pour qu’il n’y ait pas d’eau dans le fond des assiettes quand tu sers ta sauce à spag. Elle n’est plus là pour te sermonner tendrement quand elle ouvre ton armoire à Tupperware et pour te faire remarquer que les petits plats de plastique doivent aller dans les grands, par ordre de couleur.

Elle n’est plus là pour aller chercher tes mousses à l’école quand tu es surchargée au travail et que tu sais que tu ne seras pas à l’heure au service de garde. Elle n’est plus là pour arriver en surprise un samedi matin avec du café chaud et des bas flambants neufs pour ta plus grande parce qu’elle les a vus en spécial au magasin et qu’elle avait remarqué, la dernière fois qu’elle l’a gardée, que ses petits bas étaient troués. Elle n’est plus là non plus pour écouter tes secrets, pour comprendre ta peine quand tu lui racontes les moments difficiles avec l’homme de ta vie ni pour te rassurer en te disant qu’avec papa, elle en a aussi passé des périodes dures, que le temps arrange les choses et qu’après la pluie vient le beau temps. Elle n’est plus là pour rire avec toi et potiner comme le font deux copines, pour faire une virée dans les magasins en sachant très bien que tous les vêtements achetés seront pour les enfants.

Elle n’est plus là pour embrasser ses petits-enfants qu’elle aimait tant, ses futurs petits-enfant qu’elle aurait autant aimés et qu’elle aurait regardé grandir en les couvrant de bisous et de câlins tout en les berçant tendrement. Elle n’est plus là pour te bercer toi, en te flattant les cheveux, quand les choses ne vont pas, quand tout semble sacrer le camp, comme quand tu étais petite. Quand elle te disait qu’elle serait toujours là pour toi.

Mais elle n’est plus là.

Cette femme merveilleuse, ton ancrage, ton reflet, ton modèle. Son odeur, sa chaleur, son rire, n’y sont plus non plus. Ils ont laissé leur place aux souvenirs et aux moments précieux que vous avez passés ensemble. Que tu conserves dans ta tête et dans ton cœur comme des trésors.

Ta maman n’est plus là pour vivre la maternité avec toi. La sienne, la tienne.

Quand tu bordes tes amours le soir, tu n’arrives pas à t’imaginer leur vie sans toi et la tienne sans eux et c’est le cœur gros que tu réalises que toi, ta maman, elle n’est plus là.

Et c’est bien souvent dans ces moments-là, que dans le noir, au-dessus de leur petit lit, tu leur promets à ton tour que tu seras toujours là pour eux.

Janik Juneau
JANIK JUNEAU

12 thoughts on “À toi, la maman qui n’a plus de maman

  1. Louise Lacasse Répondre

    Bientôt 7 ans Maman tu es parti tout doucement lâcher prise tu ne voulais pas partir . Tu t es laissé aller la douleur à été indescriptible tu es toujours présente près de moi xx Je t aime ma petite Maman d amour

  2. Heidi Répondre

    Je viens de voir …. publié le 13 mars … où ça a fait 11 ans que ma
    Maman nous avait quitté subitement ….

  3. Cuchufli Répondre

    Ma maman est décédée il y a 8 ans. Elle a pu vu voir ma grande durant ses 7 premières semaines de vie. Les conseils qu’elle m’a donné m’ont tous servis et je les ai appliqués aussi pour ma 2e. J’aurais voulu avoir plus de temps pour jaser avec elle de tant de choses. C’est tellement vrai d’écrire que parfois ce serait dont le fun de lui parler de tous les accomplissements des filles, mais je dois garder cela dans mon coeur. J’espère qu’elle arrive à nous voir et qu’elle rit de toutes les bêtises de ses petites-filles font avec mon papa.

  4. Audrey Joncas Répondre

    Ouffffff je pleur, beaucoup… c’est fou comment tu as eu les bons mots pour décrire comment c’est. J’ai l’impression que c’est moi qui l’aurais écris avec mon histoire avec celle de ma mère.
    Un texte tout simple mais qui résonne énormément pour moi.
    Merci pour cette écriture ❤️

  5. Carine Répondre

    Merci pour ce texte qui tombe a point pour moi après cette perte immense sans qu’on ait pu la voir venir 😥

  6. Josée Répondre

    Ma maman est partie il y a 24 ans de ça aujourd’hui. Elle a pu côtoyer ses deux petits-enfants nouvellement arrivés et ce, pendant à peine 3 semaines. Ils ont maintenant 24 ans et je sais qu’elle est là près de nous, depuis toutes ces années. Une maman, c’est comme le soleil. Ça ne disparaît pas…

  7. Natacha Lalonde Répondre

    Ohhhh que cest tellement une belle plume…moi aussi jai perdu ma maman d’amour il a tout juste 1 an… Jai eu la chance qu’elle soit là pour ses 6 petits enfants, les 3 miennes et ceux de ma soeur.. Chaque jour ça fait encore aussi mal… À chaque fois que le telephone sonne dans la maison je pense que c’est elle… Il y avait juste elle qui appellait sur cette ligne… Malheureusement ce ne sera plus jamais elle… Je demeure toutefois convaincu qu’elle est là tout prêt pour moi et mes amours à moi mais… 😭😭

  8. Céline Répondre

    J’ai perdu ma maman le 27 décembre 2018, j’ai eu ma fille le 26 octobre 2019. sois 10 mois après qu’elle sois partie. Normalement je ne pouvais pas avoir d’enfants sans la médecine chose auquel j’avais renoncé mais je me souviens que la nuit ou ma petite maman s’ est envolée, je lui ai glicée a l’oreille que si un jour par chance j’avais un ou des enfants , je leur parlerai de la mamie exceptionnelle qu’elle aurait été avec eux. J’ai appris ma grossesse avec douleur au début puis avec un grand réconfort car pour moi c’est elle qui m’a fait ce magnifique cadeau pour me donner un bon moyen de me relever de son départ et de comprendre à quelle point elle m’ aime et m’aimeras toujours même de l’autre côté.
    Merci ma petite maman. ❤❤💔

  9. Ana Répondre

    Je viens d’arriver en vacances chez ma mère qui est très malade (cancer) et en la regardant ce jour je vois que je peux la perdre du jour au lendemain (maigreur++/ fatigue++). Je n’arrive pas à dormir et je me demandais à l’instant même “comment se prépare-t-on à la mort de sa mère?” .. Et je tombe sur cet article. Très bien écrit, très juste.. Je profite de chaque instant. Et merci car ces mots posés peuvent aider ..

    1. Claire Répondre

      Courage, je viens de perdre ma mère au cancer et c’est très difficile à vivre mais tu trouveras la force de passer au traverse.

  10. Claire Répondre

    J’ai perdu ma maman il y a 6 mois, et c’est aussi difficile aujourd’hui que ça l’était…rien ne peut combler le vide laissé par sa maman. Je la pleure très souvent. Elle sera toujours dans mon cœur, mais elle manque énormément à mon quotidien. 💔💔💔

  11. monique lavallee Répondre

    moi ma maman je l,ai perdu il y a 25 ans et j,ai toujours beaucoup de peine car elle me manque énormément mais je sais qu,elle veille toujours sur moi ;a bientôt maman et gardez ma place près de vous.lâ-haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *