7 romans d’auteures québécoises à lire pendant que ton p’tit dort

C’est l’hiver, il fait pas chaud et si tu cherches un bon roman à lire dans le confort de ton salon enveloppée dans une grosse doudou une fois les enfant couchés, en v’là sept légers, efficaces et particulièrement agréables à lire qui sauront te divertir.

#1  Hockey Mom de Marilou Addison et Geneviève Guilbault

Hockey Mom, c’est l’histoire de Solène, maman à la situation familiale nébuleuse et Élyse, maman séparée et pratiquement monoparentale,  qui quittent la ville pour assister au tournoi de hockey de leurs enfants pendant lequel il se passera bien des événements croustillants et même coquins par moments.

Abordant les thèmes du hockey chez les jeunes mais touchant aussi les thèmes de la séparation, de l’amour, de la famille recomposée, de la la trisomie, de la gestion des émotions des enfants et beaucoup d’autre, ce roman saura te captiver et remplir ton samedi soir de bonne humeur de la première à la dernière page grâce à son rythme et sa légèreté.

hockey mom

#2  Tout comme les tortues de Marie-Christine Chartier

Tout comme les tortues raconte l’histoire d’un gars et d’une fille début vingtaine qui se sont aimés pendant de nombreuses années avant de se déchirer suite à une épreuve difficile et qui se retrouvent près de deux ans plus tard.

À la fois doux, léger et facile à lire, ce roman, rempli d’émotions et de souvenirs, viendra assurément titiller ton coeur tendre et te rappellera tes premiers amours.

tout comme les tortues

#3 et 4  Voyage désorganisé et Voyage désorganisé – Destination Floride de Mélanie Cousineau

Dans le premier tome de Voyage désorganisé, Marie-Maxime, conceptrice publicitaire célibataire, s’en va passer quelques jours à New-York avec sa meilleure amie suite à une rupture amoureuse difficile. Une fois sur place, bien des choses loufoques se passent, l’alcool coule à flots, des fantômes sortent du placard et elle pourrait bien revenir le coeur plein d’un amour imprévu.

Dans le deuxième tome, Marie-Maxime, son presque-chum, sa collègue et amie Allie et son amoureux mettent les voiles vers la Floride où ils passeront une semaine de rêve (qui ne sera pas aussi idyllique que prévu) dans la villa de la tante d’une amie (rencontrée dans le premier tome). Alors que Marie-Maxime espérait profiter du voyage pour se rapprocher de sa fréquentation, les catastrophes s’accumulent les unes après les autres sous le soleil et les choses prennent une tournure inattendue qui saura te garder en haleine et te divertir de la première à la dernière page.

voyage désorganisé 1

voyage désorganisé 2

#5  Mardi comme mardi de Michèle Nicole Provencher

Mardi comme mardi, c’est l’histoire d’adoption peu commune de Michèle, une petite fille de neuf ans qui se voit adoptée par un couple de voisins alors que sa mère est très malade puis décède du cancer. À travers une multitude de souvenirs, Michèle, maintenant adulte, se remémore son enfance, les liens qu’elle a tissés avec les gens qui ont fait partie de sa vie ainsi que cette impression qu’elle a pratiquement toujours eue de ne pas faire réellement partie de la famille de personne.

Écrit d’une main de maître avec une candeur et une légèreté qui rendent la lecture facile et très agréable, c’est un livre tout en émotions qui mérite vraiment d’être lu.

mardi comme mardi

#6  Toi et moi ça fait six de Amy Lachapelle

Dans Toi et moi ça fait six, Evelyne tombe amoureuse d’un homme qui n’a pas un, deux ou trois enfants, mais bien quatre. Alors qu’elle n’a jamais fricoté avec la maternité jusque-là, Evelyne devra composer avec une nouvelle réalité et s’adapter du mieux qu’elle peut à la vie de famille.

Si peu de romans parlent de la réalité des familles recomposées, dans celui-ci, Amy Lachapelle le fait avec brio. Sans rendre le quotidien de la famille reconstituée plus beau qu’il ne l’est, elle aborde toutefois le sujet avec un réalisme et une douceur qui feront du bien à bien des beaux-parents.

toi et moi ça fait six

#7  S.O.S. on est pris dans l’ascenseur de Catherine Bourgault

Est-il réellement possible d’écrire plus de deux cents pages sur l’histoire d’un groupe de cinq personnes prises dans un ascenseur ? Oh que oui et Catherine Bourgault a relevé le défi haut la main dans S.O.S. on est pris dans l’ascenseur mettant de l’avant cinq personnages qui n’ont rien en commun à première vue outre le fait de s’empiler les uns sur les autres pendant des heures dans un ascenseur en panne, mais qui découvriront bientôt qu’ils ont plus de points en commun qu’ils ne le croyaient.

Si tu es à la recherche d’un livre léger et savoureux qui vaut le détour, c’est en plein ce qu’il te faut.

S.O.S. on est pris dans l'ascenceur

Bonne lecture !

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *