Ce message est pour toi, le père qu’on a tassé du portrait

father say goodbye to daughter

Ce message est pour toi, le père qu’on a tassé du portait.

Celui à qui on a volé sa paternité par vengeance ou par vanité.

Le père qui est considéré comme signe de piastre sur deux pattes, un géniteur, une simple paire de couilles, un pourvoyeur.

Le père payeur de pension.

Celui qui met de l’eau dans son vin au point d’en laisser la bouteille à son ex.

Sache qu’un jour, tes enfants sauront que tu t’es battu, mais que le système de justice n’a pas été de ton bord. Ils sauront que tu voulais faire partie de leur vie au quotidien. Être témoin de leurs bons coups. Être présent pour eux plus que quatre jours par mois.

Tu en doutes peut-être aujourd’hui, mais l’amour l’emporte toujours une fois que la poussière retombe et un bon jour, plus tôt que tard, tes p’tits pourront prendre leurs propres décisions et il y a toutes les chances qu’elles t’incluent. Parce que tu sais, ça ne s’efface pas comme ça, un papa. Surtout pas un papa investi et attentionné comme toi.

J’ai longtemps pensé qu’on avait fait des progrès sur le plan du droit de la famille, mais force est d’admettre qu’on a encore du chemin à faire pour trancher de manière équitable et faire valoir le droit des pères comme il se devrait. En voyant la façon dont les choses se déroulent trop souvent, je constate l’aberrance d’un système qui n’agit pas toujours pour le bien-être de l’enfant.

Père absent, fils manqué. Je sais que ce dicton te donne des sueurs froides et te fait peur, mais n’oublie jamais que le chapeau du père qui fuit, du père désinvesti, ce n’est pas toi.

À toi, le père qu’on a tassé du portrait, regarde en avant, bois ton verre d’eau à moitié plein et n’arrête pas de te battre pour le bonheur de tes petits.

Des plus grandes noirceurs naissent souvent les plus belles lumières.

La vie est faite de belles surprises, sois-en certain.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

8 thoughts on “Ce message est pour toi, le père qu’on a tassé du portrait

  1. Pierre Répondre

    Merci beaucoup. C’est mon eternel combat depuis plus de 4 ans bientôt 5. Je dois me batterais contre le Bs qui me vole à cause que j’ai décider davoir une carrière. Et après tout les preuves , document, actiin pour prouver a la justice que je suis un bon père responsable et aimant, et pourtant j’avais pas besoin de le prouver je l’étais déjà, mais faut quand je le trouve encore et encore. Cela vole du temps précieux à mes anges et je demande que l’égalité

  2. Marie maman blogueuse Répondre

    C’est tellement vrai tout ce que tu dis là. Étant une famille recomposée, on a connu ça avec les filles de mon mari. Aujourd’hui elles comprennent parce qu’elles ont grandi (elle ont 10 et bientôt 13 ans). Elles vivent toujours chez leur mère car la justice en a décidé ainsi mais mon mari les prends le plus souvent possible (selon ses droits et le bon vouloir de la maman). Ma fille quand a elle a été longtemps dépourvue de son père parce qu’en revanche lui en se séparant, il a imaginé qu’il pouvait passer outre son rôle de père. Après moultes négociations, il a fini par reprendre contact avec elle, et si les début on été dur puisque pas vraiment de lien entre eux, aujourd’hui tout va mieux. Elle vient d’avoir 9 ans et ses vacances avec lui pour la nouvelle année se sont enfin bien passées, pour le plus grand bonheur de tout le monde. Les séparations, c’est jamais facile à vivre, mais il faut se faire violence parfois pour le bonheur de l’enfant. Il doit toujours être la priorité !

  3. Michel Leclair Répondre

    Ho que j’en aurais long à dire sur le dénigrement d un père.
    Mais après avoir été dénigrer par madame et ses avocat,mes droits de père bafouer par une justice aveugle et sans aucun confiance enver un père qui se bat pour ses droit de visite
    Jouer à colombo pour retrouver mon enfant .parce que déménager sans avis .
    Et au finir à la presque majorités de mon enfant mavoir fait dire que je n’étais pas le père.
    Je suis fier c l’amour qui a gagner.
    Et ce système de justice pourri .Je lui dit va te faire foutre.
    Aujourdhuit je suis un grand père qui possède un trésor une richesse que ces personnes ne peuvent évaluer à sa juste valeur.
    L’amour de ma grande fille et mère de deux beau garçon.
    Merci la vie .
    Fuck you systheme de justice qui dor au gaz

  4. Jeff Répondre

    Je vais présentement le plus beau des moments avec une merveilleuse fille de 3 mois. Avant même sa naissance, jetais déjà papa monoparental. Je vais exactement ce que tu viens d’écrire. Merci de mettre en mots ce que je ressent dans mon coeur.

    Pour elle, je ne dois pas me laisser abbatre par cette situation, même si jen suis bouleversé, perdu, désemparé, choqué, défait en mille morceaux multiplier par le stress et le manque de sommeil. Je sais que je suis et serai un bon pere aimant, protecteur, accompagnateur. De la vois seulement 3x1h par semaine depuis sa naissance est un geste ignoble. Nous sommes plus un couple mais nous serons toujours parents et le lien qui nous unis est cette magnifique fille.

    Merci pour ce merveilleux texte, il me donne espoir, réconfort, force pour la suite qui est plus dans le noir que dans la lumière. xxx

  5. Debbie Répondre

    Parfois malheureusement c’est le père qui agit en victime devant tout le monde mais que c’est sa décision à lui…..
    Pour tous les pères qui veulent être présents et s’investir pour les bonnes raisons, je vous lève mon chapeau et je vous encourage à continuer parce que c’est ce qu’il y. A de mieux pour nos enfants!💪❤️

  6. Josée Répondre

    Moi je suis en partie d’accord avec tes propos. Mais selon moi y a des nuances importantes que les bons riens doivent comprendre. Ça me choque de voir toute ces personnes qui s’affiche 4-5-6 enfants d’autant de pères differents et qui oui en grande partie doivent vivre des pensions alumentaires prélevé au père de ces enfants.
    Mais là où je blique c’est que les père ne sont pas tous des pères et qu’eux ne méritent pas d’être avec leur enfants et ça c’est pas par vengance ou mesquinerie. Vous avez bien compris que je parle de mon cas. Celui où le géniteur de mes deux enfants a choisi délibérément de ne pas voir ses propres enfants durant les jours de visites qui lui était accordé. Celui qui le jour où j’ai enfin recommencer une relation amoureuse a tellement deconner qu’il m’a menacée de tuer mes enfants. Celui qui a menacé ma tranquillité d’esprit en me harcelant jour et nuit.Celui qui la seul chose qu’il a a dire a ses enfants c’est des mensonges par dessus mensonges. Lui y mérite le titre de géniteur. C’est ce qu’il es. Pourtant il clame haut et fort que je lui ai volé ses enfants. J’aimerais vous dire qu’un tel message ne me fait pas de peine et juste passer a côté. Mais c’est impossible parce que je sais qu’on me met dans le même panier que ces femme qui volent ses enfants a un père, que c’est ce que dit mon ex a ses enfants, mais c’est faut. En fait oui je lui ai volé ses enfants, mais pour les protéger. Pour les protéger parce que personne dans le système ne peut le faire. Et en toute honnêteté J’espère que jamais mes enfants décideront d’aller rejoindre leur père. Soit dit en passant, il me paie aucune pension alimentaire, même si selon ses dires c’est la prunelle de ses yeux et qu’il adore ses enfants. En 5 ans il s’est jamais soucié de savoir s’il y avait suffisamment a manger sur la table , s’ils avaient des souliers neufs pour recommencer l’école ou encore s’ils avaient besoin d’une sout d’hivers de botte de mitaine ou d’un chapeau. Alors oui je dirait que des géniteur ou des engrosseur ça existe. Un homme qui as été un papa des la conception de l’enfant ne devrait pas être dépouillés de ses droits de pères, mais tous les hommes ne sont pas des pères.

    1. Nicolas Répondre

      Vous n’avez peux être pas le meilleur père pour vos enfants mais même si vous n’avez pas de pension de celui-ci , Vous voyez vos enfants tout les jours et vous recevez probablement de l’argent du gouvernement pour vous aider en ayant la garde pleine .

      Le sujet ici s’adress au pères qui ne voient presque pas leur enfants! Je changerais de place avec toi sur le champ!

      D’un père qui voit son enfant 1 heure par semaine depuis près de 3 ans et ceci encore pour les 2 prochaines années!

  7. Louis Ross Répondre

    Ca fais 11 ans … que je vis ce calvaire … 11 ans a payer de ma vie en heures pour que la mere a mon fils profite de ce que je lui donne. 11 ans de calvaire et des milliers de dollars en avocats.
    J’attends encore et jespere que mon fils se reveil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *