Voici 7 choses qu’on ne t’a pas dites à propos de ton accouchement

woman delivery pain

Qui dit premier bébé, dit aussi multiples lectures pour te préparer au fameux jour J où tu vas faire la plus belle rencontre de ta vie. Pourtant, bien souvent, on omet de te dire certaines choses. En voici sept auxquelles on ne t’a probablement par préparée.

#1  C’est pas glamour

Surprise! Tu ne seras fort probablement pas instagrammable du moment où tu arriveras à l’hôpital jusqu’au moment où tu en ressortiras. No jokes, pendant ton séjour, tu ne croiseras pas beaucoup de mères maquillées et bien coiffées pour accoucher. Et entre la visite d’au moins quinze professionnels de la santé, deux contractions et la perte d’un liquide dont tu n’es pas trop certaine de l’origine, tu risques de rire du temps que tu as mis à t’épiler parce que bien honnêtement, tu vas t’en foutre rendu là.

#2  Le bain pourrait ne pas te relaxer

Pour certaines, c’est une véritable délivrance, pour d’autres te baigner dans un bain sans mousse avec, en prime, des pertes de ton propre sang, ça relaxe pas tant que ça.

#3  Tu ne seras pas tranquille

Ça bouge sur un étage de salles d’accouchement. Prépare-toi à entendre les autres femmes crier et à trouver que la famille l’autre bord regarde bien que trop souvent dans ta salle. Tu vas peut-être même entendre les médecins échanger entre eux sur le nombre de césariennes d’urgence qu’ils ont eues dans la journée et rencontrer d’autres femmes en travail dans le corridor, essayant de marcher pour se soulager un peu. Si vos regards se croisent, tu risques de ressentir tout le pouvoir de ce que vous êtes en train de vivre en même temps; le pouvoir de donner la vie.

#4  L’épidurale pourrait arriver trop tard

Il se peut que quand tu la demandes, l’anesthésiste ne soit pas disponible immédiatement; il arrive que tu doives parfois attendre un bon bout de temps et ça, c’est une réalité dont on ne te parle pas toujours. Ceci étant, rappelle-toi que la tolérance à la douleur n’est pas une compétition; si tu sens que tu n’es plus capable, n’attends pas inutilement et demande-la.

#5  Ça va passer vite

Au risque de répéter ce que bien d’autres t’ont déjà raconté, tu auras beau accoucher au bout de vingt-cinq heures de travail, ça va passer vite. Les décisions que tu devras prendre se passeront très rapidement (épidurale, forceps, épisiotomie, coupure du cordon, etc.) et dans le temps de le dire, tu vas avoir ton bébé dans les bras.

#6  Tu vas vivre dans un nuage post-accouchement 

Après ton accouchement, tu pourrais bien avoir mille et une questions et aucune à la fois. Pendant cette période, il est aussi fort possible que tu perdes la notion de temps et que seules les visites des infirmières aux trois heures te ramènent à la réalité derrière la porte de ta chambre.

#7  Ton corps va changer

Ce n’est pas une surprises mais suivant l’accouchement, ton corps va beaucoup changer et malgré ton p’tit expulsé, il te restera encore une bonne bedaine, mais ne t’en fais pas avec ça. Concentre-toi sur ta récupération et ton bébé, ne brûle pas d’étapes et donne-toi du temps.

Bientôt, ton accouchement ne sera qu’un souvenir. Malgré tes craintes et tes appréhensions, profite de chaque moment et vit chaque instant avec intensité. Après, tu pourras y repenser dans le confort de ton foyer, rire du moment où tu as fait caca devant cinq personnes et t’émerveiller du moment où tu as pris ton petit dans tes bras pour la première fois.

Julia Lagacé
JULIA LAGACÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *