À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants

two friends with baby

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, ne me laisse pas toujours faire les premiers pas. Écris-moi avant que je ne t’écrive, parce que des fois c’est pas facile de passer toutes mes journées seule avec un petit humain qui ne peut pas me parler.

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, ne m’en veux pas si j’oublie parfois de répondre à l’un de tes messages; les écrans prennent souvent le bord quand un petit être dépend entièrement de toi, de ta présence.

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, les fois où tu fais les premiers pas, ne me demande pas si mon petit fait ses nuits. Demande-moi comment je vais. Parce que c’est faux de croire qu’après avoir donné la vie, on flotte sur un petit nuage de bonheur.

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, ne sous-estime pas mon besoin de partager de petits moments avec toi. Je sais que tu es occupée et que la vie va vite. Je n’ai pas besoin d’une journée toute entière. Rien que d’une petite heure de ta soirée, une petite visite vite faite, me comblera de bonheur.

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, aide-moi à sortir de chez moi. Même si c’est juste pour aller prendre un café une heure ou deux, parce que je suis tellement préoccupée par le bien-être de mon petit que ça m’arrive d’oublier qu’il y a encore une femme sous la maman que je suis devenue.

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, ne m’en veux pas si je parle un peu trop de mon bébé quand on se voit. Depuis qu’il est né, tout mon monde tourne autour de lui. Chaque sourire, chaque belle nuit, chaque petite victoire et tout ce qu’il fait me remplissent de fierté et j’ai besoin de partager ça avec toi.

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, ne me fais pas trop culpabiliser si je ne suis pas à la hauteur. En devenant maman, le sentiment de culpabilité est devenu mon meilleur ami. Je doute assez de moi-même dans mon rôle de mère, c’est difficile pour moi de penser que je suis aussi une mauvaise amie.

À toi, mon amie qui n’a pas d’enfants, je sais bien qu’il n’y a pas de malice derrière tes paroles et tes non-dits. Quand tu deviendras maman à ton tour, je serai là à mon tour pour t’épauler et si tu décides de ne pas le devenir, je serai et resterai toujours ta meilleure amie.

Marie-Pier Guenette
MARIE-PIER GUENETTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *