Mon bébé, tu m’apprends la douceur

mother and little kid smile

Mon bébé, tu m’apprends la douceur.

La douceur d’un instant volé. D’un moment capturé. De ces quelques minutes où tout s’arrête et durant lesquelles je te regarde dormir dans mes bras. Paisiblement. Enrobé de ma chaleur. Dans ton abandon total. Bercé par la confiance sans limite que tu me portes en ce moment même.

La douceur de ta peau parfaite. De la lumière qui s’y reflète au petit matin. De ta petite main qui repose sur ma poitrine. De ton odeur si commune et personnelle à la fois. De mon nez dans tes cheveux, mon respire dans ton cou, mes milliers de bisous sur ta joue.

La douceur de tes câlins enfantins. De tes petits bras qui se serrent autour de mon cou. De ta chaleur contre mon coeur. De tes colleux collants aux saveurs de gelée et de miettes de biscuits. De tes «Je t’aime» lancés de mille façons, par ton regard, tes bisous, tes mots d’enfant.

La douceur d’un éclat de rire capturé. De ce son si pur, si clair, si vivant. D’un fou rire communiqué. De chaque instant de plaisir partagé. De ta petite voix qui m’explique le monde à ta façon, selon ton regard unique et pur.

La douceur du temps qui passe. De la chance que j’ai de te voir grandir, découvrir le monde et l’univers. De chaque instant passé avec toi, à te montrer la vie. Ou tout simplement à m’arrêter et la ressentir à tes côtés.

La douceur d’être. D’être simplement, au moment présent. Instant fugace qui file si vite, telle une étoile dans le temps. D’apprendre à profiter de chaque moment, parce qu’il ne repassera plus. Que la vie court et qu’on se retourne un jour pour ne pouvoir que constater tout le temps écoulé. Que si ce n’est pas maintenant, ce ne sera jamais.

La douceur des pensées. Envers moi-même comme envers l’autre. Depuis que je suis maman, j’ai l’impression de mieux comprendre. Les gens. La vie. Le fait que chacun fait ce qu’il peut, au meilleur de ce qu’il est, à cet instant. Et je comprends. Je comprends que le fait d’avoir à m’occuper de quelqu’un m’apprend à m’occuper de moi. Qu’être douceur avec toi m’apprend aussi à être plus douce envers moi-même. À savoir que je fais toujours de mon mieux. À me pardonner lorsque j’ai l’impression que ce n’est pas le cas. À m’aimer dans mon entièreté.

Tu m’apprends la douceur et tu changes ma vie. Et celle des gens autour de moi.

Parce que de la douceur, on en aura jamais trop.

Mom Solo
MOM SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *