Maman sera toujours là pour toi

little boy cry in mom's arms

Mon petit homme, pour être tout à fait honnête, ce n’est pas toujours facile être maman.

Je le sais, parfois, je lève le ton, je manque de patience, je laisse échapper de longs soupirs.

Il y a des soirs où j’irais me coucher bien avant toi et où je sauterais l’heure de l’histoire avant le dodo.

Il y a des matins où j’aimerais avoir le double de mains pour que le tout se déroule plus aisément et sans crises.

Il y a des semaines où tout semble plus lourd et que ma fatigue se fait plus grande, des moments où je suis plus à fleur de peau.

Il y a des journées où j’aimerais rester dans mon lit, à m’occuper de personne.

Mais sache qu’à chaque soir, quand je te couche, nous ne nous faisons jamais assez de câlins, de bisous et nous ne nous disons jamais trop « je t’aime ».

Sache qu’il n’y a pas un matin où je te dépose à la garderie sans avoir un petit pincement au cœur.

Qu’il n’y a pas une journée dont je ne suis pas fière de qui tu es et d’être ta maman.

Qu’il n’y a pas une minute où l’amour que je porte pour toi dans mon cœur s’estompe; il s’amplifie de seconde en seconde.

Qu’il n’y a pas une seconde où je te laisserais tomber. Je continuerai toujours d’avancer pour toi mon trésor et je ne baisserai jamais les bras.

J’apprends, je confronte, j’explore quotidiennement pour ton bonheur depuis ton tout premier souffle.

Maman est loin d’être parfaite et il n’existe pas de manuel d’instructions pour devenir mère, alors je continuerai certainement à commettre des erreurs au cours des années à venir.

Mais sache que je serai toujours là pour toi et tu seras toujours ma plus grande force.

Josée Ouellette
JOSÉE OUELLETTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *