À toi qui prétends aimer mon enfant TDAH

little girl angry

À toi qui prétends aimer mon enfant TDAH,

Quand tu juges la façon dont j’interviens auprès de mon enfant en me disant que je suis trop sévère, que j’exagère, que tu ne ferais pas les choses comme moi et que même si Papa et Maman ont dit non, toi, tu lui donnes la permission, ton comportement est tout sauf une preuve d’amour.

À toi qui prétends aimer mon enfant TDAH,

Quand tu dis devant mon enfant que c’est donc triste de le voir prendre des pilules, que dans ton “temps” il n’y en avait pas et que tu te demandes où le monde s’en va, allant jusqu’à le faire douter de notre décision d’avoir choisi la médication pour l’aider à mieux fonctionner, ton comportement est tout sauf une preuve d’amour.

À toi qui prétends aimer mon enfant TDAH,

Quand tu te permets de le “gâter” en lui achetant mille et une sucreries et en le laissant se coucher à des heures qui dépassent une limite raisonnable tout en connaissant très bien l’impact que cela aura sur sa routine et son comportement, ton comportement est tout sauf une preuve d’amour.

À toi qui prétends aimer mon enfant TDAH,

Malgré ce que tu sembles croire, j’aimerais que tu saches que c’est en respectant la façon dont j’élève mon enfant et les règles que j’ai mises en place pour son bien-être que tu nous témoigneras à tous les deux la plus belle preuve d’amour.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *