Depuis que je suis maman, j’ai besoin que tu me dises que je suis belle

tired mother with baby

Mon amour,

Depuis nos débuts amoureux, je n’ai jamais éprouvé le besoin que tu me dises que tu me trouves belle. J’ai toujours su que c’était le cas et je n’avais qu’à croiser ton regard pour deviner le fond de ta pensée. Mais depuis l’arrivée de notre mini-nous,  j’en ressens le besoin car ma confiance en moi a disparu, je ne la retrouve plus et il me semble que tu me regardes moins souvent. Il faut dire que tu es submergé par le travail et ton rôle de papa et je comprends; je suis moi-même dépassée par le fil des journées depuis la naissance de notre bébé.  Mais s’il te plaît, mon amour, dis-moi que je suis belle.

Dis-moi que je suis belle.

Même si mes cernes gravitent autant vers le bas que ma poitrine. Que mon corps lutte contre la fatigue, l’âge et la grossesse. Que la gravité se moque de moi. Que je sens que la bataille est peine perdue.

Dis-moi que je suis belle.

Même si j’ai le teint malade en raison de la fatigue accumulée des nuits entrecoupées de boires et de pleurs.

Dis-moi que je suis belle.

Malgré mes bébés cheveux qui poussent dans tous les sens comme de la mauvaise herbe dans une plate-bande. Même si je n’arrive plus à dompter cette tignasse que je ne prends même plus la peine de coiffer et qui se termine plus souvent qu’autrement en chignon à l’abri des petites mains délicates de notre petit amour.

Dis-moi que je suis belle.

Même quand je suis trop épuisée pour me mettre une couche de mascara et que l’envie de rester en jogging et en chandail lousse me gagne. Après avoir été aspergée sept fois de lait régurgité, la vérité, c’est que je n’ai plus envie d’enfiler mes plus beaux habits.

Dis-moi que je suis belle.

Même si mon ventre et mes seins ne sont plus aussi fermes que dans ma jeune vingtaine.

Dis-moi que je suis belle.

Ce soir, enlance-moi dans notre lit et regarde-moi dans les yeux.

Dis-moi que je suis belle.

Embrasse-moi passionnément.

Dis-moi que je ne suis pas juste une maman.

Fais-moi l’amour comme avant.

Dis-moi que je suis femme.

Dis-moi que tu me veux, que tu me désires comme dans nos premiers jours.

S’il te plaît.

J’ai besoin de te l’entendre dire parce qu’il me semble qu’aujourd’hui, je me sens tout sauf belle et j’ai besoin que tu me regardes comme autrefois.

Dis-moi que je suis belle.

Avec tes beaux yeux que j’aime tant.

Maman Florissante
MAMAN FLORISSANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *