Je suis une belle-mère et j’ai un rôle ingrat

unhapppy stepmother and girl

Ma belle-fille,

Je suis une belle-mère et j’ai un rôle ingrat. J’ai des enfants, tu as une maman et tu vis un conflit de loyauté avec elle chaque fois que tu es heureuse auprès de moi.

Je suis une belle-mère et j’ai un rôle ingrat. J’ai d’abord choisi ton papa et c’est grâce à ce qu’il est en tant que père que j’ai voulu fonder une famille; pas nécessairement parce que tu m’inspirais dans ton rôle d’enfant.

Je suis une belle-mère et j’ai un rôle ingrat. Parce que c’est un titre qui me rappelle Cendrillon; ce conte pour enfants où il était forcément péjoratif de devenir la femme de la maison sans lien de sang avec tous ses petits.

Je suis une belle-mère et j’ai un rôle ingrat. Parce qu’aux yeux d’une partie des gens, les belles-mères sont méchantes et volent les pères. Je suis la femme de ton père et la mère de tes soeurs, c’est vrai, mais je ne suis pas Cruella version belle-maman.

Je suis une belle-mère et j’ai un rôle ingrat. Je peux te donner des conseils, t’écouter, te laisser me dire tout ce que tu n’oseras jamais effleurer avec tes parent biologiques et je peux aussi t’aimer. Mais j’ai l’impression que l’amour que je pourrai te porter et que tu pourras me porter en retour ne seront jamais suffisants pour créer cette relation à laquelle j’aspire.

Parce que tu as une maman et parce que j’ai des enfants.

Rox-Ann M.
ROX-ANN M.

2 thoughts on “Je suis une belle-mère et j’ai un rôle ingrat

  1. Sophie Lecomte Répondre

    Je ne connais pas votre histoire personnelle, mais pour moi, le fait que vous soyez la belle-mère de votre belle-fille ne devrait pas avoir une importance démesurée dans votre relation avec elle. Vous êtes l’un des adultes qui l’aide à grandir et c’est tout. L’amour qui vous lie n’a pas besoin d’être attaché à la ‘place’ que vous avez dans votre famille (vous auriez pu avoir autant d’impact dans la vie de cette enfant en étant simplement une amie de ses parents biologiques). Il est normal que vous n’ayez pas la même proximité avec quelqu’un qui ne vit sous votre toit qu’à mi-temps mais votre relation mutuelle est suffisamment développée si elle vous permet de partager la plupart du temps que vous passez ensemble dans le respect et dans la joie. Je comprends qu’il puisse être frustrant de ne pas être davantage reconnue comme une figure parentale, mais ce qui est sûr, c’est que même si les circonstances font que la relation devait être rompue, votre belle-fille gardera tout le bien qu’elle a pu recevoir de vous. Tout le temps que vous avez passé ensemble, toute l’attention que vous lui avez donnée feront d’elle un peu votre fille au même titre que vos enfants biologiques.

    1. Bitume Répondre

      LOL 😂 encore une qui fais la psychologue et qui se permets de juger, sans savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *