Si tes enfants sont malades, merci de rester chez vous

petit fille malade

L’hiver arrive en même temps que les microbes et que ce soit à la garderie, au resto ou à l’épicerie, si ton enfant est malade à la maison, il l’est aussi partout où tu passes.

Ceci étant dit, quand je vais chez toi et que je constate trop tard que tes enfants sont malades, les microbes que tu tentes de faire sortir de ta maison à grands coups de Lysol rentrent chez moi à grands coups de Tylenol.

Je sais bien que la vie continue même si tes p’tits ont une bonne grippe, une bronchite ou une indigestion qui ressemble dangereusement à une gastro mais, s’il te plaît, pense à eux et tous ceux qui suivront forcément le même chemin que toi après avoir été contaminés par ta famille.

Tes enfants, quand ils ne feel pas, ne veulent rien d’autre que de se reposer dans le confort de ton foyer; pour une fois, écoute-les.

Si ton épicerie ne peut pas attendre qu’ils soient guéris, laisse-les à la maison avec papa, grand-maman ou n’importe qui d’autre. Pense au petit bébé, que sa mère assoit dans le panier pour la toute première fois, qui se retrouvera peut-être à l’urgence parce qu’il n’a pas le système immunitaire aussi fort que ton enfant de cinq ans.

Si tu es épuisée à force d’exterminer les bactéries que tes enfants laissent sur tout ce qui compose ta demeure et que tu ne te sens pas assez en forme pour faire le souper, s’il te plaît, reste chez toi. Fais-toi livrer ton repas au lieu de livrer des maladies à ceux qui n’en veulent pas au restaurant.

Dis-toi que si tu te serais bien passée des virus qui courent chez vous, les autres familles aussi.

L’hiver arrive à grands pas et ses microbes aussi. Entre mamans, serrons-nous les coudes et essayons de limiter les dégâts.

Sabrina Lalonde-Herbinia
SABRINA LALONDE-HERBINIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *