Je suis une mère et voici à quoi t’attendre si tu débarques chez moi sans prévenir

dirty kitchen

Tu as envie de passer chez nous sans me prévenir d’abord ?  Voici donc dix choses auxquelles tu peux t’attendre si tu débarques à l’improviste.

#1 Tu risques de marcher dans le carré de sable qui me sert d’entrée parce que mes enfants en ramènent des tonnes de la garderie ou de notre propre carré de sable.

#2 Il est tout à fait possible que tu sentes l’odeur de la couche pleine que j’ai changé trois secondes et quart plus tôt.

#3 Tu pourrais potentiellement danser sur le rythme endiablé de Hakuna Matata parce qu’elle joue en boucle chez nous depuis une semaine, gracieuseté du Roi Lion.

#4  Il ne serait pas étonnant que tu t’enfarges dans la balayeuse que je ne range jamais et qui se trouve au milieu du corridor à l’année longue (si tu marches et que tu entends « crounch », c’est tout à fait normal et ça ne veut en aucun cas dire que la dernière fois que je l’ai passée remonte à plus de quarante-huit heures).

#5  Tu vas assurément constater que ma porte de chambre est fermée parce qu’elle est remplie de paniers de linge à plier, que le lit n’est pas fait et qu’il y a plein de bobettes sur le plancher.

#6  En entrant dans le salon, tu pourras facilement repérer un chantier de construction, une piste de course, le Jurassic Park, Les Avengers en guerre contre Batman et les Pyjamasques et les coussins du divan éparpillés sur le plancher (c’est le moyen que les enfants ont trouvé pour ne pas se faire mal en sautant en bas de celui-ci).

#7  En entrant dans la cuisine, tu pourrais apercevoir du yogourt séché, une banane noircie et des restes de toast au beurre de peanut de ce matin sur la table (si le sac de raisins y traîne aussi, ne te gêne pas d’en prendre si tu veux une collation).

#8  Sur le comptoir de ma cuisine, tu pourras probablement trouver des biberons, mon chaudron de spaghetti de la veille, ma coupe de vin, la canette de bière vide de mon chum et mon courrier quelque part entre mes deux ou trois cafés froids bus à moitié.

#9  En avançant plus près, ne te surprends pas si tu constates que mon lave-vaisselle est ouvert, que le ketchup traîne sur le plancher à côté d’un cahier à colorier et qu’il y a des GoGo squeeZ un peu partout autour de la poubelle.

#10 Si tu t’aventures jusqu’à la salle de bain, tu pourras difficilement ignorer mes cheveux post grossesse qui sont peu à peu en train de se transformer en tapis de bain, le miroir plein d’éclaboussures de brossage de dents et tu vas sûrement piler sur l’alphabet qui devrait aller dans le bain mais qui ne s’y trouve pas au grand complet. La vraie question est : as-tu vraiment envie de pipi?

Oui, je sais que décrit comme ça j’ai l’air de vivre dans un bordel, mais c’est ma réalité familiale. Le ménage passe en deuxième et je réussis à ne pas trop m’en faire.

Si le bordel te dérange, la prochaine fois, appelle avant de passer.

Crédit : Ingrid Balabanova/Shutterstock.com
Cath Dumas
CATH DUMAS

36 thoughts on “Je suis une mère et voici à quoi t’attendre si tu débarques chez moi sans prévenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *